Encombrement, désencombrement et profil MBTI

Tu connais le MBTI ?
C’est l’un des (très nombreux) outils qui permet une meilleure connaissance de soi.

Mais c’est aussi l’un des outils de prédilection de Céline, créatrice de l’entreprise Woodyou. Son métier-passion est l’accompagnement pour une (ré)orientation professionnelle afin de (re)trouver son équilibre professionnel. Pour aider les gens à trouver eux aussi leur métier-passion, elle a toute une palette d’outils de connaissance de soi à sa disposition, dont le MBTI.

Pour cet article, je lui ai demandé comment son outil chouchou pouvait t’aider à mieux comprendre les raisons de ton encombrement, pour pouvoir plus facilement les dépasser.

Je lui laisse la parole pour la suite…

L’encombrement est un mal être de plus en plus présent.  Qui ne se sent pas oppressé par toutes ces choses qui s’imposent dans notre vie ? Trop de vêtements, trop de déco, trop de bibelots, trop de temps à ranger, bref… trop de tout dans notre maison et dès lors dans notre cerveau !

Plutôt que de guérir, je me suis dit qu’il était peut-être intéressant de trouver d’où venait la “maladie”… Et comme il s’agit ici, dans l’encombrement, plutôt de comportements, même si il y a toujours une motivation derrière, je me suis penchée sur les préférences comportementales qui peuvent influencer notre encombrement et notre capacité à nous désencombrer.

J’en viens donc au MBTI pour s’appuyer sur un outil qui explique notre mode de fonctionnement.

Mais le MBTI c’est quoi ?

C’est un indicateur typologique qui décrit les différences dans la manière d’être et d’agir des humain.

Le test MBTI (Myers Briggs Type Indicator) est en quelque sorte la mise en œuvre des travaux de Carl Jung par Katharine Briggs, sa collaboratrice et ensuite sa fille Isabel Myers.

Il ne s’agit pas d’un test de personnalité, mais bien d’un test qui met en lumière nos préférences comportementales. Il révèle nos compétences spontanées, pas celles que nous pouvons acquérir par la suite.

Cours accéléré de MBTI

Il y a 4 dimensions dans le MBTI.
Chacune des dimensions est définie par 2 pôles opposés, entre lesquels, nous avons une préférence.

Selon Jung, nous sommes tous capables d’adopter les comportements correspondant à chacun des pôles mais nous avons une préférence innée pour l’un ou l’autre de ces pôles, une prédilection spontanée, non réfléchie.

La première dimension (extraversion/introversion) décrit où l’on va puiser notre énergie.
La personne de type Extraversion est énergétisée par les autres et par les activités extérieures.
La personne de type Introversion puise son énergie dans ses propres ressources intérieures (idées/expériences).
On pourrait aussi dire que l’extraverti tend à agir d’abord et à réfléchir ensuite, et inversement pour l’introverti.

La seconde dimension (sensation/intuition) explique comment je recueille les informations.
Jung appelait cela les fonctions irrationnelles de perception : entre sensation et intuition.
La personne de type Sensation capte les données par ses cinq sens. Le processus est analytique. C’est pourquoi les personnes à dominance « sensorielles » sont dites plutôt « factuelles ».
La personne de type Intuition dispose d’une vision plus globale, obtenue par un processus inconscient. On parlera plus d’un sixième sens. Ces personnes seront dites plus intuitives.
Pour donner un exemple, on dira que la personne a dominante « sensation » voit l’arbre quand celle à dominante « intuition » voit la forêt.

La troisième dimension (thinking/feeling) est la manière dont on prend nos décisions. Quels types de critères utilisez-vous ?
La personne de type Thinking (pensée) décide en fonction de ce qui lui paraît logique, objectif.
La personne de type Feeling (sentiment) prend ses décisions en fonction de ses valeurs personnelles, donc subjectives.
Là où les types « pensée » cherchent à distinguer le vrai du faux, les types « sentiment » veulent différencier le bien du mal. Pour Jung, il y a 2 façons de décider : soit en s’appuyant sur un raisonnement impersonnel et logique, soit en se basant sur une intime conviction, le for intérieur.

La quatrième dimension (jugement/perception) parle de notre style de vie.
La personne de type Jugement aura un style de vie organisé, méthodique et ordonné.
La personne de type Perception sera plus flexible et aura tendance à prendre la vie comme elle vient, en se laissant porter par le courant et en appréciant l’imprévu.
C’est la dimension qui est la plus visible dans le quotidien et qui, du coup, peut être davantage source de tension entre les individus.

Encombrement et dimension Jugement/Perception

Si votre préférence est plus « jugement », vous rangez naturellement les objets à leur place, vous aimez qu’il y ait de l’ordre et donc spontanément, vous rangez. Mais vous rangez jusque dans les armoires, les tupperwares assemblés par taille et forme, couvercle avec couvercle. Le frigo et le lave-vaisselle doivent aussi être rangés.

Alors qu’une personne avec une préférence « perception » va avoir tendance à ranger en surface, de manière aléatoire. Elle aura tendance à déposer des objets ça et là, plutôt que de naturellement les ranger à leur juste place.

Et c’est là que le bât blesse. Les armoires des types « perception » vont, malgré elles, passer relativement rapidement de l’ordre au désordre et peut-être que l’espace de vie subira le même sort.

Si en me lisant vous vous reconnaissez dans ce profil « perception », rassurez-vous, vous ne le faites pas exprès.
Vos préférences naturelles ne portent pas sur le rangement mais sur d’autres aspects comme la découverte, la flexibilité ou encore l’ouverture au changement.
Cela veut juste dire que vous devez vous montrer plus rigoureux que d’habitude pour éviter de vous laisser encombrer.

Encombrement et dimension Pensée/Sentiment

La difficulté de se séparer des objets est aussi une cause majeure d’encombrement.

C’est la dimension de prise de décision qui intervient ici.
Alors que les personnes à dominante « pensée » parviendront assez facilement à rationnaliser leur désencombrement, les personnes à dominante « sentiment » auront plus de mal à désencombrer.

Impossible pour elles de jeter/donner LE  t-shirt qu’elles n’ont plus mis depuis 10 ans, mais qui leur rappelle cette fameuse soirée. La prise de décision étant basée sur les sentiments, les choix sont difficiles !

En conclusion

Donc, si je résume, il y a 2 préférences comportementales, décrites par Jung, qui peuvent influencer notre encombrement et notre capacité à nous désencombrer.

Les personnes de type « perception » vont se laisser plus vite submerger par leur bazar, par manque de rangement et de tri.

Les personnes de type « sentiment » (qui prennent leurs décisions sur base de leurs émotions) auront plus difficultés à se désencombrer car elles auront du mal à « abandonner » un objet qui évoque des situations « sentimentales ».

Le challenge sera encore plus grand pour les personnes dont les tendances naturelles cumulent un style de vie « perception » et une prise de décision « sentiment »

Quelques conseils pour celles et ceux qui se reconnaissent.

1)    Disciplinez-vous dans votre quotidien, adoptez le mantra « chaque chose à sa place »

2)    Fixez des critères rationnels pour vous désencombrer.
Par exemple : si je n’ai plus porté un vêtement depuis 3 ans, alors je le donne/vend. Sans critère objectif, vous allez constamment hésiter à vous en débarrasser et il continuera de vous encombrer.

Observez-vous mais restez indulgent avec vous-même.

Si tu es de type “sentiment” et/ou “perception”, pas d’inquiétude !
La méthode qui désencombre ta vie en 6 étapes et la formation 11 semaines pour une vie plus douce et plus légère (basée sur cette méthode) sont faites pour répondre aux particularités de tous les profils, même les plus défavorisés en matière de bazar et de tri ! 😉



Si tu souhaites donner un nouvel élan à ta carrière ou te (ré)orienter, n’hésite pas à découvrir la méthode OPERA, créé par Céline. C’est un itinéraire en 5 étapes pour trouver le job qui te correspond le mieux. Elle propose également des bilans de compétences et des entretiens pour t’aider à mieux te comprendre et te connaître à l’aide d’outils comme le MBTI, l’Ennéagramme, le RIASEC, l’Explorama…
Si ça t’intéresse, n’hésite pas à la contacter !



Cet article, rédigé par Céline t’a plu ?
Te reconnais-tu dans ces préférences naturelles ?
Fais-tu partie des profils pour qui désencombrer est particulièrement “challengeant” ?
Raconte-nous ça dans les commentaires !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Le développement personnel au secours de ton désencombrement

Noyée par ton bazar ? Les outils de développement personnel peuvent venir au secours de ton désencombrement...

La semaine dernière, dans l’article Le désencombrement au service de ton développement personnel, je t’ai expliqué comment ton cerveau reptilien, en tentant de te protéger, faisait planter ton tri. Tout comme tu peux utiliser ton désencombrement peut être comme outil de développement personnel… le développement personnel peut, à son tour, venir au secours de ton désencombrement.

Aujourd’hui je te présente les principaux blocages qui menacent ton désencombrement, ainsi que quelques astuces pour y remédier.

Parce que, si Marie Kondo parle bien des blocages dans ses livres, ils ne sont évoqués que très brièvement et elle n’en recense pas beaucoup !

“Lorsque nous recherchons les véritables raisons pour lesquelles nous ne parvenons pas à nous séparer d’un objet, il n’en ressort que deux : un attachement au passé ou la peur de l’avenir.”

On est bien loin du compte !

Cet article (comme le précédent) est un petit aperçu du second module de la formation en ligne 11 semaines pour une vie plus douce et plus légère qui a démarré il y a deux semaines. J’ai trouvé ces informations trop importantes pour ne pas être partagées… sans pouvoir pour autant en partager la totalité ici.

Les peurs qui font planter ton désencombrement

La principale peur, et la plus courante, c’est la peur du manque. C’est elle qui te fait garder ces clés qui n’ouvrent aucune porte, ces milliers d’élastiques, ces boîtes et ces objets non identifiées … « au cas où ». C’est aussi elle qui te fait garder une vilaine tenue bricolage quand bien même il n’y a plus aucuns travaux à faire chez toi. C’est toujours elle qui t’incite à profiter de promos excessives comme 10 tee-shirts pas terribles pour le prix de 9. J’exagère, mais tu vois l’idée 😉

Cette peur du manque, c’est une peur de l’avenir. Tu conserves tous ces « au cas où » pour te rassurer… Mais, plus tu accumules de cette fausse sécurité, plus tu étouffes chez toi. Et moins tu peux profiter du présent.

Te confronter à cette peur, c’est indispensable pour savourer pleinement ta vie, dans l’instant présent. D’un point de vue énergétique, lâcher tes « au cas où » c’est aussi faire de la place pour du neuf et te laisser émerveiller par la fluidité de ta nouvelle vie douce et légère.

La peur numéro deux, c’est l’attachement au passé. C’est la peur de lâcher les reliques de son passé. Comme si les objets étaient indispensables pour se souvenir… sauf que tes souvenirs sont dans ta tête et pas ailleurs. Là encore, parvenir à lâcher cette peur te permettra d’être bien plus ancrée dans le présent et de mieux apprécier ta vie au quotidien.

La dernière peur, c’est la peur du vide. Certaines personnes remplissent leur intérieur d’objets et leur vie d’activités. L’objectif est de meubler autant que possible pour ne jamais se retrouver seuls face à elles-mêmes. Gérer tout ce bazar est chronophage, ça occupe autant le temps que l’espace et ça ne laisse aucune place à l’intimité ou à l’introspection. S’affranchir de cette peur permet d’être infiniment plus libre, serein et heureux, mais aussi de grandir énormément tant dans son rapport à soi que dans son rapport aux autres.

D’autres blocages qui mettent en péril ton tri

En première position, nous avons le manque de clarté, qui va de pair avec les doutes. Le manque de clarté à lui tout seul peut t’empêcher ad vitam de passer à l’action, en mode : « je voudrais tellement simplifier ma vie, mais je ne sais pas pourquoi, je n’arrive jamais à m’y mettre. »

Nous avons aussi la culpabilité… C’est elle qui nous fait garder des objets qui nous font nous sentir mal à chaque fois que nous les voyons… le plus souvent par convention sociale, mais pas seulement ! La culpabilité se manifeste sous de très nombreuses formes.

Il y a de nombreuses croyances limitantes qui t’empêchent soit de te mettre au tri, soit d’arriver à mener à bien ton désencombrement… Certaines sont courantes, d’autres sont très spécifiques. Le tout est de parvenir à les débusquer. Puis à les transmuter en croyances aidantes.

Comment le développement personnel vient-il au secours de ton désencombrement ?

En cas de blocage, la présence à soi et l’observation font des miracles.

Ensuite, l’une des techniques les plus simples consiste à accueillir le blocage, à le remercier pour son intention première, puis à le laisser se dissiper, tout simplement.

La gamme des outils du développement personnel est très large ! Affirmations, méditations guidées, transes en autohypnose, EFT, etc. sont autant d’outils qui peuvent sauver ton tri… mais ils peuvent aussi te servir de couteau suisse et de “trousse de premiers secours” dans la vie courante.

Une fois les peurs et les croyances identifiées, pour celles qui sont les plus profondément ancrées, il peut s’avérer extrêmement efficace de réaliser un travail complémentaire avec un thérapeute (en particulier en hypnose). Ça fera sauter le blocage avec une puissance décuplée.

C’est d’autant plus pertinent que les blocages qui impactent ton désencombrement, t’impactent dans tous les domaines de ta vie.

Cet article (comme le précédent) est un tout petit aperçu du second module de la formation en ligne 11 semaines pour une vie plus douce et plus légère qui a démarré il y a peu. J’ai trouvé ces informations trop importantes pour ne pas être partagées… sans pouvoir pour autant en partager la totalité ici (sans compter que le nombre de blocages menaçant ton tri est élevé).

Si ce programme t’intéresse, sache que pour maintenir le meilleur niveau de qualité d’apprentissage possible pour mes élèves, je ne peux assurer qu’une seule promotion à la fois. La prochaine session devrait démarrer en janvier.

Si tu es intéressée, inscris-toi pour être prévenu.e en avant-première de la réouverture des portes de la formation, mais aussi pour recevoir les Mails pour une vie douce et légère. Non seulement tu pourras profiter de mes meilleurs conseils pour créer ta vie douce et légère sur-mesure, mais tu seras averti.e de la réouverture du programme en priorité… et tu pourras profiter de mes meilleurs tarifs ! Sans être engagé.e à quoi que ce soit.

Avais-tu déjà pensé à utiliser des techniques de développement personnel pour sauver ton désencombrement ?
Après la lecture de cet article, l’idée te semble-t-elle étrange ?
Ou peut-être as-tu hâte de te découvrir les manches pour mieux te connaître ?
Raconte-nous tout ça dans les commentaires !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Le désencombrement comme outil de développement personnel

Pour moi, le désencombrement est un outil de développement personnel à part entière.
Un puissant outil de transformation.

Evidemment, inutile de l’utiliser à cette fin uniquement. Il sera toujours plus pertinent d’utiliser ton désencombrement pour amplifier ta croissance personnelle… que de désencombrer dans le seul but d’atteindre une meilleure connaissance de soi !

Si pour toi, le rapport entre désencombrement et développement personnel n’est pas évident, l’article d’aujourd’hui devrait t’aider à y voir plus clair 😊

Le désencombrement comme outil de connaissance de soi

Logiquement tes affaires devraient être la somme de :

  • qui tu es
  • qui tu veux devenir
  • qui tu veux paraître
  • qui tu as été
  • qui tu as voulu devenir
  • qui tu as voulu paraître
  • mais aussi de qui on a voulu que tu sois (voire de qui tu as cru qu’on voulait que tu sois…)

Faire le tri, c’est l’occasion rêvée de faire le point sur ces identités multiples 🕵️‍♀️ (et surtout sur tes identités passées) et de les rendre à nouveau conscientes. Cela permet aussi de prendre le temps de remémorer des parties oubliées de son histoire, de célébrer certaines victoires, de pleurer certains échecs, de faire le deuil de parties de soi, de prendre du recul sur l’image que l’on veut donner de soi (surtout si elle est en décalage avec qui l’on est profondément)…

Ton bazar, reflet de tes peurs et de tes croyances.

Il y a très vraisemblablement chez toi au moins un objet que tu es certain.e de ne pas aimer. Pourtant impossible de t’en débarrasser !

Tu as certainement mille « bonnes » raisons de ne pas y arriver. Mais aucune n’est la vraie raison. Parce que, à certains moments, nous sommes tous manipulés par notre inconscient. Il nous fait croire que nous sommes aux commandes, quand en réalité c’est lui qui décide.

Si tu as déjà commencé (peut-être même à plusieurs reprises) à désencombrer ta vie, tu as probablement déjà vécu ce phénomène… tu es motivée, tu es en train de trier, puis, tout à coup, tu pars faire autre chose, stoppant là ton tri inachevé. Ça te dit quelque chose ?

Si on te demandait pourquoi, tu ne saurais probablement pas répondre. Tu dirais éventuellement que tu n’avais plus envie, que la motivation avait disparu, que tu avais autre chose à faire, etc.

En réalité, ce qui s’est passé, c’est que tu as pris entre tes mains un objet que tu n’étais pas prête à gérer. Un objet que ton cerveau reptilien 🦎🐊 a jugé dangereux car il remettait trop en cause tes émotions, tes fonctionnements, tes habitudes, etc. Il t’a fait basculer en pilote automatique. Et sans même que tu puisses t’en rendre compte, il a saboté ta tentative de désencombrement.

Inutile de lui en vouloir. Son seul et unique objectif est de te protéger et d’assurer ta survie. C’est plutôt sympa comme intention 😊

Parce contre, si tu veux VRAIMENT désencombrer ta vie, tu vas devoir apprendre à le contourner et à faire face à tes blocages sans le réveiller.

Le désencombrement comme outil de croissance personnelle

Pour que ton cerveau reptilien puisse te laisser tranquille pendant ton tri, il va falloir deux choses.

La première, c’est comprendre tous les mécanismes à l’œuvre. Peurs, croyances limitantes, culpabilité, etc. sont autant de blocages qui menacent ton tri. Il va falloir apprendre à les connaître, puis à les reconnaître lorsqu’ils se déclenchent, pour pouvoir, une fois identifiés, mettre en œuvre une réponse adaptée.

Parce que, à chaque fois que te séparer d’un objet est difficile, c’est qu’il y a une zone d’ombre 🐱‍👤 à travailler. Or, ces zones d’ombre ne t’impactent pas uniquement lors de ton désencombrement. Elles sont présentes dans presque toutes les facettes de ta vie.

Tu peux donc utiliser toutes ces affaires qui n’attendent que d’être désencombrée comme un guide (ou un maître). Car elles te révèlent exactement où se trouvent tes zones d’ombre et quelle est leur nature.

La seconde, c’est mettre en œuvre une réponse adaptée.

… et pour cela tu peux te servir du développement personnel… qui viendra, à son tour, au secours de ton désencombrement ! J’y consacrerai un article complet la semaine prochaine !

NB. Le lien entre désencombrement et développement personnel (tels qu’il est présenté dans cet article de cette semaine et tel qu’il sera abordé la semaine prochaine) font partie du programme 11 semaines pour une vie plus douce et plus légère.
C’est un petit morceau du module 2. Evidemment, ces aspects sont étudiés de manière bien plus approfondie dans la formation !

Bonne nouvelle pour les indécis.e.s et/ou les retardataires… j’ai eu une semaine extrêmement chargée et j’ai pas eu le temps de refermer les portes de la formation, avec la possibilité de payer en 3 fois. Et comme il reste encore des places et qu’on a démarré très tranquillement, j’ai décidé de la laisser ouverte jusqu’à samedi soir minuit
Là par contre, elle fermera pour de bon !!! 

Avais-tu déjà pensé à faire de ton désencombrement un outil de développement personnel ?
Après la lecture de cet article, l’idée te semble-t-elle étrange ?
Ou peut-être as-tu hâte de te retrousser les manches pour mieux te connaître ?
Raconte-nous tout ça dans les commentaires ! 💬

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Apprends à utiliser la méthode qui désencombre ta vie !

La méthode qui va désencombrer ta vie

Il y a trois semaines (déjà !!), tu découvrais la méthode (et le guide) en 6 étapes pour désencombrer ta vie et je venais à ta rencontre dans mon tout premier live (un brin terrifiée 😱) !

Il y a deux semaines, je t’offrais un super atelier vidéo, petit mais costaud, sur 5 jours (sans compter la vidéo bonus 😉) pour acquérir les essentiels pour bien désencombrer.

La semaine dernière, j’ai été forcée de lever un peu le pied, mais j’ai malgré tout tenu à t’offrir un atelier vidéo n°7 sur le thème de “Ça peut toujours servir…” (toujours dans le groupe privé).

Mais je n’ai pas l’intention de m’arrêter en si bon chemin !

.

Pour commencer, les replays du live et des ateliers vidéos sont toujours accessibles dans le groupe Facebook privé Je crée ma vie douce et légère.
Pour pouvoir les visionner, il te suffit de :

  • suivre ce lien,
  • cliquer sur le bouton Rejoindre sous la bannière,
  • puis de répondre aux questions (faciles et rapides)
  • et de cocher la case pour valider les règles du groupe (après les avoir lues !)

Ta candidature sera approuvée peu après !


Ensuite,
comme je te l’annonçais précédemment, les 6 étapes pour désencombrer, ce n’est pas juste un guide ! C’est aussi une formation que j’ai longuement peaufinée pour qu’elle réponde au mieux à tes besoins !!

En fin de semaine, je serai prête à ouvrir les portes de cette formation unique en son genre !!

Pour fêter cela, j’ai eu envie de t’offrir un webinaire 🎬 pour te donner les clés de la méthode L.E.G.E.R.E et de ses 6 étapes ! 🎁
Avec ce webinaire, le guide et l’atelier vidéo, tu devrais être en mesure de désencombrer ta vie seul.e si tu le souhaites !

Toutefois, pendant ce webinaire, je te présenterai aussi la formation en ligne, parce que je sais à quel point elle fera gagner une énergie et un temps précieux à celles et ceux qui souhaiteront être accompagnés dans leur désencombrement !

.

Ce webinaire aura lieu jeudi à 20h40 !

Attention, cette fois-ci, nous ne sommes plus sur un mini-atelier. Je sors l’artillerie lourde. Tu ne seras pas à l’heure pour le film du soir !!!

Au programme : 1h30 pour que tu t’appropries la méthode en 6 étapes, pour que tu découvres la formation et son contenu, pour échanger et pour me poser toutes tes questions sur la méthode !!!

Jeudi soir, tu apprendras à utiliser la méthode et tu pourras me poser toutes les questions que tu voudras sur le sujet !!

.

6 étapes pour désencombrer ta vie - guide - méthode LEGERE

.

Si tu n’as pas encore téléchargé ton exemplaire offert du guide “Désencombre ta vie avec succès grâce à la méthode L.E.G.E.R.E – 6 étapes pour créer ta vie douce et légère sur-mesure“, clique ici.

Et pour (re)voir les ateliers vidéos, petits mais costauds, rejoins la Communauté Plume sur le groupe privé 🔒 Je crée ma vie douce et légère.
(Il suffit de cliquer sur Rejoindre, de répondre à 3 questions et de cocher 1 case pour accepter les règles.)

.

A jeudi, à 20h40 ! Pour répondre à toutes tes questions lors de notre webinaire !

Inscris-toi rapidement !
Ce qui est fait n’est plus à faire et c’est autant d’économies pour ta charge mentale !!
Pense aussi à noter la date dans ton agenda et/ou à te programmer une alerte pour ne pas oublier ce rendez-vous privilégié. 💕

.

Je me réjouis d’avance de te faire découvrir comment mettre en œuvre la méthode L.E.G.E.R.E. !!! 🤗
Et toi ? Seras-tu là ?
Et si tu ne peux pas être présente, quelles sont les questions que tu voudrais poser à tout prix ?
Raconte-nous tout ça dans les commentaires !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Petit, mais costaud : 5 jours d’atelier vidéo “Les bases pour bien désencombrer”

L'atelier vidéo, tout petit, mais très costaud

J’ai tellement aimé faire le live de la semaine dernière et rencontrer certaines d’entre vous (toi ?) que ça m’a donné une chouette idée ! 🦉💡

J’avais envie de partager avec toi 5 essentiels pour désencombrer. J’avais prévu de la faire dans les Mails pour une vie douce et légère*, mais il manquait le côté interactif.

Je sais que côté vidéo je suis loin d’être parfaite, mais ça permet de se donner rendez-vous et d’échanger de manière plutôt fluide.

.

Bref… j’ai décidé de lancer un mini atelier vidéo en 5 jours  “Les bases pour bien désencombrer” !!! 💕

  • lundi 7 septembre à 20h40
    On pose les bases (indispensables pour la suite de l’atelier !)
  • mardi 8 septembre à 20h40
    Les idées reçues qui tuent ton désencombrement, ton énergie et ta motivation (malgré la magie de Marie Kondo, elles sont encore beaucoup trop répandues…)
  • mercredi 9 septembre à 20h40
    Les idées de génie de Marie Kondo (la troisième est essentielle et pourtant tout le monde l’oublie !)
  • jeudi 10 septembre à 20h40
    Pourquoi ce n’est pas si simple que ça (et pourquoi la méthode KonMari ne suffit pas…)
  • vendredi 11 septembre à 20h40
    Ton plus grand obstacle au désencombrement… (et la méthode pour réussir malgré tout !)

Note bien ces 5 dates dans ton agenda ! 📆

Cette fois encore, ça se passera dans le groupe privé Facebook Je crée ma vie douce et légère. Si tu n’es pas encore membre, inscris-toi vite !
Car, je n’aurai pas le temps de valider les candidatures de dernière minute pendant le live.

Cette fois encore, l’objectif est de te libérer à l’heure pour le film du soir 😉
Compte 15-20 minutes pour chaque atelier vidéo. Il y aura quand même du temps pour répondre à tes questions !!
Bref, mais puissant ! 💪

On se retrouve dès ce soir, à 20h40 !

Je me réjouis d’avance de te faire découvrir le contenu de cet atelier vidéo … petit mais costaud ! 😊

.

Et toi ? Tu te réjouis aussi ?
As-tu l’intention de nous rejoindre ?
Et si tu ne peux pas être présente, quelles sont les questions que tu voudrais poser à tout prix ?
Raconte-nous tout ça dans les commentaires ?

.

.

* Les Mails pour une vie douce et légère, c’est bien plus qu’une simple newsletter. Tu trouveras toujours une partie de mon contenu gratuit sur le blog et sur la page Facebook Comme une plume… mais c’est dans les Mails pour une vie douce et légère que tu trouveras mes conseils inédits, témoignages inspirants, coups de boost pour ta motivation, astuces pour simplifier ta vie, offres en avant-première, tarifs préférentiels, etc. Si tu n’es pas encore inscrit.e, fais-le rapidement, je te promets qu’avec le contenu des semaines à venir, tu ne le regretteras pas !! 🎁💕

Et si tu veux interagir en direct avec la Communauté Plume et avec moi, c’est dans le groupe privé Facebook Je crée ma vie douce et légère que ça se passe ! Rejoins-nous ! 😉

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

6 étapes pour désencombrer ta vie

Grâce à Marie Kondo, on a pu voir des milliers de gens désencombrer leurs maisons partout dans le monde. YouTube regorge de vidéos de ces « bons élèves » qui nous font croire à tort ou à raison, qu’il suffit d’un peu de bonne volonté pour transformer son bazar en intérieur de magazine de déco.

Mais tu sais maintenant que ce qu’on voit ne reflète pas la vérité dans son intégralité… Entre les couvertures de magazines et les top-models photoshopées, la vie sur Instagram et la réalité, il est crucial de ne pas oublier qu’il y a un décalage. C’est vrai aussi pour le désencombrement.
Pour une réussite KonMari sur Youtube, combien d’échecs ?

Oui, la méthode est quasi miraculeuse et aussi fiable que robuste… mais elle est incomplète !

.

La méthode KonMari oublie simplement que nous sommes humains.

Au-delà de la surconsommation, notre encombrement provient très souvent de peurs et de croyances profondément ancrées et rarement conscientes. Marie Kondo évoque brièvement une poignée de ces blocages… qui sont probablement la raison pour laquelle soit tu n’as pas encore démarré ton tri (alors que tu veux vraiment t’y mettre), soit la raison pour laquelle tu recommences encore et encore, en ayant l’impression de ne jamais avancer.

De même, si Marie Kondo évoque dans chacun de ces livres la nécessité d’une vision claire pour avancer correctement, ce point est si peu développé que nombre d’adeptes de la méthode l’ont carrément zappé ! Pourtant, c’est crucial pour arriver au bout de son désencombrement. Sans compter qu’avoir une vision claire, ce n’est pas évident pour tout le monde.

Ce que la méthode KonMari néglige aussi, c’est la nécessité d’une bonne préparation pour gagner en efficacité tout au long de ton tri. L’absence de préparation et d’une vision claire est probablement la raison pour laquelle tu n’arrives pas à te lancer, ni à savoir quoi garder.

.

Comment aller au bout de ton tri une bonne fois pour toutes ?

A force d’observation et de questionnement, j’ai fini par mettre le doigt sur ce qui coince. Généralement si tu n’es pas parvenue à konmariser ta vie d’une traite (ou presque) il est statistiquement très improbable que tu aboutisses sans une aide extérieure. Cette aide peut prendre la forme d’un ami bienveillant, d’un professionnel de l’organisation, d’un coach ou d’un thérapeute qui va t’aider à mettre le doigt sur tes points de blocages et à les dépasser.

La méthode L.E.G.E.R.E. réunit tous ces aspects et te donne une méthode simple, à suivre pas à pas, pour arriver au bout de ton tri !

Cette méthode, c’est la base d’une formation en ligne qui va sortir très prochainement ! Je suis en train d’y mettre la touche finale 💕 et pour fêter la sortie future de cette magnifique aventure que tu pourras vivre avec moi, si tu le souhaites, j’ai eu envie de partager avec toi les bases de la méthode.

Pourquoi ?
Parce que je sais que, en suivant ces 6 étapes, tu arriveras au bout de ton désencombrement ! Sans perdre une énergie et un temps infinis en te dispersant ! Et avec beaucoup de fluidité !

J’ai eu envie de te donner les clés de la méthode, même si tu n’es pas sûre de vouloir participer à l’aventure du désencombrement en ligne avec moi, ou si tu penses ne pas en avoir les moyens.

Je te propose de découvrir les six étapes de la méthode, plus en détail, en cliquant sur l’image ci-contre pour l’agrandir, mais aussi et surtout en téléchargeant le guide 6 étapes pour désencombrer ta vie.

.

Pour fêter tout cela, je me suis dit que ce serait sympa de faire connaissance

… dépasser ma timidité légendaire et mon inconfort face à la vidéo pour te rencontrer !

Je te propose donc un Facebook Live cette semaine :

  • jeudi à 20h40

A cette heure-ci tu auras peut-être terminé ton repas… et comme je compte faire court (15-20 minutes), tu seras libérée pour le film du soir !

Le Facebook live aura lieu dans le groupe Facebook privé Je crée ma vie douce et légère sur-mesure.

Pour rejoindre le groupe, c’est très simple ! Il te suffit de te rendre sur la page du groupe (juste ici), de cliquer sur “Rejoindre”. Puis de répondre aux questions (simples et rapides !) et d’accepter les règles du groupe (après les avoir lues, évidemment !)
Tu pourras profiter du groupe dès que j’aurai approuvé ta candidature. (J’essaie d’être aussi réactive que possible, promis !)

Cette petite barrière à l’entrée permet de n’avoir sur le groupe que des personnes partageant les mêmes valeurs et la même démarche, pour que les membres puissent échanger librement et se sentir en sécurité.

Note bien cette date, je ne sais pas trop si je reviendrai un jour me montrer face caméra ! 😱
J’ai hâte de te rencontrer !!

En attendant jeudi, n’oublie pas de télécharger ton guide ! 🎁

.

As-tu compris en quoi la méthode KonMari n’est pas suffisante pour désencombrer ta vie ?
Te réjouis-tu de découvrir ce nouveau guide ?
Te réjouis-tu, toi aussi, de me rencontrer cette semaine avec un Facebook live ?
Raconte-nous tout ça dans les commentaires !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Permaculture et désencombrement ??? 🌳

Tu as craqué, Emilie, la permaculture, c’est dans le potager, pas dans les placards… !

Pourquoi je te parle de permaculture alors que le sujet, ici, c’est la création de ta vie douce et légère ? Et quel est le rapport entre le désencombrement et le jardinage ??? 🙃

Pour moi, le rapport entre désencombrement et permaculture est évident dans la mesure où les valeurs prônées par les pères de la permaculture coïncident avec mes valeurs.

La semaine dernière, je t’ai parlé d’entreprendre avec le cœur, mais aussi de choix conscients et éthiques destinés à construire un monde plus libre, plus juste, plus vert, plus solidaire. Aujourd’hui, je te propose de voir à quel point la raison d’être de Comme Une Plume entre en résonance avec les éthiques de la permaculture.

Mais d’abord, si tu ne vois pas le rapport entre buttes de cultures et désencombrement (je te comprends, il n’y en a pas), une petite mise au point.

.

Qu’est-ce que la permaculture ?

D’après Wikipédia, c’est un concept systémique et global qui vise à créer des écosystèmes en s’inspirant de la nature et de son fonctionnement. Le terme permaculture a été créé par Bill Mollison et David Holmgren (deux Australiens) pour désigner initialement une forme d’agriculture permanente. Puis il est étendu par Bill Mollison en culture de ce qui est permanent (pérenne ou viable).

Je ne t’ai pas perdu.e ??

Tant mieux ! La suite est plus digeste.

Très simplement, la permaculture c’est bien plus que du jardinage, que faire un potager, que des buttes de culture, des cultures en lasagnes, des keyhole gardens, des forêts jardins 🌳🌳🌳… Tu as saisi l’idée ? Parce que je peux continuer sur le sujet pendant des heures ! 😄

Tu connais peut-être quelques-uns des principes de la permaculture (favoriser les effets de bordure, commencer petit, conserver l’énergie, intégrer plutôt qu’isoler, etc.) mais connais-tu les éthiques de la permaculture ?

Si oui, tu subodores peut-être déjà en quoi le désencombrement s’inscrit dans les éthiques de la permaculture.

.

Première éthique : prendre soin de l’humain 💕

Je l’ai déjà dit, pour moi, t’aider à créer TA vie douce et légère, c’est ma manière de t’aider à être mieux chez toi… et donc mieux en toi. Le désencombrement est pour moi une manière de prendre soin de l’autre, sans être médecin, ni thérapeute.

Faire le tri dans ta vie, ça te permet aussi d’alléger ta charge mentale et donc de mieux fonctionner, d’être plus heureuse. Un intérieur désencombré, c’est la possibilité de circuler avec fluidité, de retrouver plus facilement tes affaires et ainsi de diminuer ton niveau de stress. Ça te laisse plus de temps et de liberté pour les choses qui comptent réellement pour toi… ce qui te permet à ton tour de prendre soin des autres.

Mais il n’y a pas que le désencombrement en lui-même qui soit en harmonie avec cette première éthique de la permaculture, la manière de t’accompagner est elle aussi très importante. J’avais déjà abordé le sujet dans l’article : désencombrement, télévision et développement personnel.

T’accompagner dans le respect de ton individualité pour favoriser une transformation interne durable, c’est aussi une manière de prendre soin de toi. Ma mission est de d’accompagner, de t’encourager et de te guider tout en te laissant libre de ton rythme et de tes choix. Toi seule sait ce qui est juste pour toi et je ne vais certainement pas me substituer à toi pour trier ou ranger à ta place ! Sans compter que cela serait terriblement contre-productif pour toi.

.

Deuxième éthique : prendre soin de la planète 🌍

Désencombrer, en particulier avec la Méthode Konmari, c’est aussi favoriser les prises de consciences. Si Marie Kondo, la papesse du tri, préconise de réunir en un seul endroit tout notre bazar catégorie par catégorie, c’est parce que pour elle c’est une étape indispensable pour transformer son état d’esprit. Si elle veut te faire atteindre un point de bascule, c’est pour que tu puisses ne plus jamais t’encombrer à ce point et pour t’éviter que le bazar revienne.

Mais il y a un bénéfice caché considérable ! Constater visuellement l’étendue de nos possessions, ça incite aussi à repenser son rapport à la consommation et aux choses matérielles. En revenant à l’essentiel, il devient possible à la fois d’intégrer l’étincelle de joie à ses futurs achats (et à d’autres domaines de sa vie, mais ça, on en parlera dans un autre article), mais aussi d’ajouter des critères de qualité et de durabilité… Voire de faire le choix de décroître ?

Si cela correspond à tes valeurs, ton désencombrement pourra t’aider à faire plus facilement des choix plus éthiques et responsables en termes de consommation.

Prendre soin de la planète en triant ses affaires, c’est aussi tenter d’avoir un désencombrement aussi zéro déchet que possible. C’est possible en donnant à chaque objet que tu élimines, le meilleur exutoire possible (tout venant, tri sélectif, recyclage, etc.)
J’ai prévu de consacrer plusieurs articles à ce sujet dans les semaines à venir.

.

Troisième éthique : redistribuer les surplus 🎁

Il y a chez nous une grande quantité d’objets qui ne nous servent pas et qui pourraient être utiles à d’autres. Donner une nouvelle vie aux objets qui ne nous servent plus et qui ont passé de longues années à dormir au fond de nos placards, vendre, donner, recycler… ça entre pleinement dans cette troisième et dernière éthique.

Et, même s’il y a de fortes polémiques relatives à l’encombrement généré chez les œuvres caritatives par la vague des désencombrements inspirés par Marie Kondo, il est essentiel de redistribuer les surplus lorsque c’est pertinent !

Tu devrais voir, à présent, à quel point, dans ma manière d’envisager les choses, le désencombrement s’inscrit complètement dans une démarche permaculturelle !

Désencombrement et permaculture répondent aux mêmes éthiques… et de nombreux principes de la permaculture peuvent s’appliquer au désencombrement (j’écrirai peut-être un jour aussi un article sur le sujet, si ça t’intéresse).

.

Pour plus de détails sur les éthiques de la permaculture, je te renvoie vers le site de Permaculture Design, que je trouve très bien fait (de même que tous leurs contenus et produits… j’adore ce qu’ils font ! 💕) >>> https://www.permaculturedesign.fr/ethiques-et-principes-de-permaculture

Mais je ne peux pas terminer cet article, sans parler de ce point essentiel en permaculture…

.

Le design !!! 🔎💡

En permaculture, le design est un élément crucial. C’est le moment où l’on recule pour mieux sauter…

Avant même de planter un arbre (ou même un pied de fraisier), d’implanter un poulailler ou une serre, on va passer par plusieurs étapes préparatoires. On commencer par définir ses objectifs, observer le contexte, recenser les limites et les ressources… Ensuite on analyse toutes ces données et on passe au design du système dans cette globalité.

Ensuite seulement on peut passer à l’action, mettre la main à la pâte, planter, construire, aménager…

Mais, sans ces phases préparatoires, on risque fort de mettre en place des systèmes qui demanderont beaucoup d’énergie et de ressources… et qui seront parfois voués à l’échec !

Un design bien conçu, c’est la garantie d’un écosystème durable et productif. Et ça s’applique à tous les domaines, y compris au désencombrement !

D’ailleurs, ces étapes préparatoires, c’est exactement ce que je t’invite à faire dans le guide Prépare ton désencombrement. Faire le point sur la situation, faire un état des lieux, définir tes objectifs et travailler ta vision… avant même de passer à l’action !

Si ça te tente, le guide est par ici !

.

Alors ? Convaincu.e que désencombrement et permaculture peuvent aller de pair ? Ou l’idée te semble-t-elle toujours étrange ?

.

Connaissais-tu les trois éthiques de la permaculture ? Ou le design ? Avais-tu vu le rapport entre désencombrement et permaculture ?
Ça te dit, toi, de désencombrer en prenant soin de l’humain, de la planète et en redistribuant les surplus ? De faire le design de ton écosystème d’habitation avant de passer au tri ?
Raconte-nous dans les commentaires !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

T’aider à créer TA vie douce et légère… en entreprenant avec amour 💕

Entreprendre avec amour ? Et t'offrir tous les outils pour désencombrer ta vie et créer ta vie douce et légère...

Après quelques semaines de pause qui ont porté leurs fruits (je t’en reparle en fin d’article), je reviens plus forte, motivée et déterminée que jamais. Reste avec moi, tu verras en quoi ça t’intéresse !

Je me suis reconnectée avec les raisons profondes qui m’ont poussées à créer Comme Une Plume.

Sans compter que j’ai réalisé il y a peu que ma mission de vie comme ma zone de génie étaient présentes depuis mon enfance ! J’ai eu envie de te partager quelques tranches de vie, mes dernières prises de conscience et mes valeurs.

.

Une passion pour l’habitat 🏠

Je devais avoir environ 7 ans quand j’ai pris conscience que l’Eden dans lequel j’avais grandi n’était pas définitif. Arrachée à mon petit bout de paradis, l’emménagement suivant a été un sacré fiasco. Puis, dans une quête de l’endroit parfait pour me poser, j’ai enchaîné les déménagements… en moyenne 1 tous les 6 mois entre mes 20 et mes 30 ans !!! 😲
Aujourd’hui, à presque 40 ans, j’atteins mon record de stabilité, avec le même logement depuis plus de 4 ans. (Ce qui ne m’empêche pas de chercher activement le point de chute suivant ! 😄)

Je devais avoir 5 ans aussi lorsque, avec mes parents, nous avons passé notre première nuit à l’hôtel. J’ai été fascinée par cette étonnante capacité de créer un lieu où les visiteurs de passage puissent se sentir chez eux… alors qu’ils n’y sont pas !! Carrément magique !

Ces deux éléments sont probablement les déclencheurs de la passion que je voue à tout ce qui a trait à l’habitat et en particulier à ce qui fait qu’on se sent bien chez soi !

Tous mes grands rêves et tous mes projets les plus fous ont toujours tourné autour de cette fascination pour le « bien habiter ».

Or, je suis convaincue que se sentir bien chez soi, c’est se sentir bien en soi. Et que plus il y aura de gens heureux sur cette planète, mieux le monde ira… 🌍

Mais ce n’est pas tout d’avoir une passion… pour être utile aux autres, la mission de vie doit être conjuguée avec une zone de génie. Ça tombe bien !

.

Un étrange super-pouvoir 🧙‍♂️

J’ai toujours eu un sens aïgu de l’ordre et de l’organisation.

Attention !
Je ne dis pas que ma chambre était rangée… bien au contraire !

Imagine…

Des dizaines de livres créant une autoroute, des chaussons faisant office de voiture, avec au centre, un immense village où cohabitent légos, playmobils, barbies, peluches et poupées… La moquette de la chambre intégralement recouverte, mais aussi les étagères de rangement, les dessous d’armoires, le dessous et le dessus du lit ! En apparence… un immense fouillis.

Mais chaque chose avait précisément et rigoureusement sa place. Et l’optimisation de l’espace était déjà un important sujet de réflexion du haut de mes 6 ans !

La preuve ! Quand mes parents me perdaient au supermarché, c’est parce que j’avais été happée par un rayonnage de plaquettes de beurres ou de briques de jus de fruits désordonné. Ils me retrouvaient, inquiets, en train de réorganiser les rayons, complètement absorbée par cette passionnante activité. 🤔

Aujourd’hui encore, je suis quasi incapable de faire un créneau, mais je sais exactement dans quel contenant ranger des restes sans perte d’espace… et quand il faut jouer à Tetris pour faire rentrer une vie entière dans un fourgon de déménagement, je suis une championne !

De même, plus je grandissais et plus la vie devenait complexe, plus le besoin d’ordre et de simplicité extérieurs est devenu vital. Je me suis donc mise à étudier finement les différentes techniques de rangement et d’organisation. Puis à mettre en œuvre toutes les méthodes de tri et de désencombrement que j’ai pu rencontrer. Jusqu’à finir par mettre au point ma propre méthode. (J’en reparlerai très bientôt !)

Je dois avouer que si j’avais dû me choisir un super pouvoir, j’aurais choisi l’ubiquité, l’invisibilité, la téléportation … mais certainement pas le rangement !!!
Mais, finalement, mon sens inné de l’ordre, de l’organisation et du rangement est finalement un atout très utile. En particulier lorsqu’il s’agit de t’accompagner dans ton désencombrement !

Il m’a d’ailleurs permis d’aider plusieurs personnes à désencombrer leur vie !! Et de réaliser que j’ai d’autres qualités et compétences qui complètent cet étonnant talent.

.

La création de Plume 💪

Au début, c’était une petite graine d’idée. Puis, l’idée a grandi, s’est développée. Elle a pris de plus en plus de place. Jusqu’à ce que je ne puisse plus l’ignorer. Même si c’était inconfortable. Même si ça m’obligeait à tout remettre en question.

T’accompagner dans la création de TA vie douce et légère, en 2007 c’était une idée qui me faisait très envie. En 2017, c’était un projet enthousiasmant. Aujourd’hui c’est autant une urgence, qu’une évidence. La question du choix ne se pose plus. C’est là qu’il faut que j’aille. Point.

Pourquoi ?

Parce que lorsque je conjugue ma mission de vie avec ma zone de génie, t’accompagner dans ton désencombrement devient une évidence !

Et que quelque chose en moi me hurle qu’il est urgent de mettre du sens dans ma vie et de me rendre réellement utile pour le monde. 🌍

Et tant pis si c’est effrayant, inconfortable, difficile et laborieux. Parce qu’entreprendre sur le web, contrairement à ce que nombre de publicités sur les réseaux sociaux veulent nous faire croire, c’est tout sauf facile. Et encore plus, quand il faut se former sur mille sujets pour avoir une chance d’y parvenir, quand on a un travail à temps plein à côté et quand on essaie de conserver un maximum de présence et d’attention à ses enfants.

Loin de moi l’idée de vouloir faire pleurer dans les chaumières. C’est juste que je vois trop de gens convaincus que les business en ligne connaissent tous un succès facile, fulgurant et indécent financièrement. Et que tous les entrepreneurs du web sont de gros requins. C’est tellement loin de la réalité ! Je tenais à rétablir la vérité.

Et puis, c’est tellement paradoxal !
Rendre sa vie éminemment complexe… dans le but de simplifier celle des autres !!! 😊

.

Entreprendre avec amour et générosité 💕

J’ai été très influencée par certaines de mes lectures sur le thème de l’entreprise ou du marketing. La notion de stewardship, que je traduirais en français par « art de se mettre au service de l’autre » m’a profondément marquée. De même, la vision de Seth Godin résonne fortement en moi : apporter de la valeur, ne pas avoir peur de faire les choses différemment, faire de notre mieux et élever notre travail à un niveau tel qu’il se transforme en art… pour ensuite offrir cet art en cadeau, sans rien attendre en retour.

Si ces concepts me parlent autant, c’est sans doute parce que la générosité était déjà pour moi une de mes valeurs essentielles. Et, lorsque j’ai découvert le concept d’entreprise régénératrice (sur le site de Permaculture Design), j’ai su que j’avais enfin trouvé le mot qui englobait ma manière d’envisager l’entrepreneuriat.

T’offrir un maximum de valeur gratuitement, grâce aux articles du blog, aux mails, aux réseaux sociaux, mais aussi grâce aux différents bonus gratuits, comme le guide Prépare ton désencombrement (et plusieurs autres qui sont en cours de rédaction).

Plus vous serez nombreuses et nombreux à avoir les clés pour créer vos vies douces et légères sur-mesure, mieux vous vous sentirez chez vous … et plus il y aura de gens heureux sur la planète. 🌍
C’est crucial pour moi.

Créer des produits qui collent au plus juste à tes besoins et au prix le plus juste, pour toi, mais aussi pour permettre à Plume d’être viable sur le long terme… et de continuer de produire des contenus gratuits et de qualité aussi longtemps que possible !

Faire des choix d’entreprise responsables et éthiques en privilégiant, dans la mesure du possible et du techniquement pertinent, des produits, services, supports numériques et prestataires les plus écologiques et éthiques possibles. Même si entreprendre dans un univers numérique mondialisé n’est pas toujours simple lorsque l’on souhaite rester cohérent avec ses valeurs. Certains surcoûts financiers se justifient largement par les impacts positifs qu’ils ont sur ce monde.

Car contribuer à construire un monde plus juste, plus vert, plus solidaire, même en tant qu’entreprise, c’est aussi une manière d’entreprendre avec amour et générosité. 🌍💕

.

Petit aparté

Je suis convaincue que chaque euro que je dépense est un vote pour la société que je souhaite voir demain. Chaque euro dépensé chez Mc Donald (par exemple) n’atterrit pas chez un petit restaurateur local. Chaque euro dépensé dans une grande surface n’assure pas la pérennité d’un petit commerce de quartier. Tu as saisi l’idée 😊

Désencombrer sa vie a aussi cette vertu de permettre de revenir à l’essentiel… et du coup de sortir de la spirale de la société de consommation, et peut être ainsi de consommer moins, mais mieux.

A budget égal, tu peux dire au monde :
– je soutiens l’épuisement de la planète, l’obsolescence programmée et la surconsommation d’objets quasi jetables produits à l’autre bout du monde dans des conditions de travail honteuses, en contribuant à tuer les emplois localement
… ou …
– je soutiens l’économie et l’emploi localement, ainsi que des produits éthiques, écologiques et durables.

Je suis peut-être utopiste, mais plus qu’au vote par les urnes, je crois au vote par le plus simple de nos actes : nos dépenses.

Nombre de personnes se trouvent trop pauvres pour parvenir à faire de tels choix. Pourtant, certaines personnes se trouvant sous le seuil de pauvreté s’imposent cette ligne de conduite.

Il existe autant de points de vues que de contextes particuliers. Je ne ferai pas la bêtise de juger qui que ce soit. Chacun son chemin, chacun ses choix. Je tenais simplement à exposer mes choix, en tant qu’individu, comme en tant qu’entreprise.

.

Des changements pour Plume ? 🎁

Comme je le disais précédemment, cette pause de quelques semaines m’a permis de mieux me reconnecter avec la raison d’être de Plume. Mais aussi de prendre le recul nécessaire pour transformer mon projet en entreprise pérenne !

Je me forme énormément dans cette optique. Le problème c’est que parmi les milliers de bons conseils (souvent contradictoires, sinon ce n’est pas drôle 😄), il me fallait trier le bon grain de l’ivraie. Pour faire des choses qui ont du sens pour moi et qui soient en accord avec mes valeurs, plutôt que d’appliquer religieusement des méthodes miracles qui ne me conviennent pas.

Car je dois avouer que ces dernières semaines, je naviguais à vue… et en plein brouillard !

.

Bref, en prenant en compte toutes les indications que tu m’as laissées dans les différents sondages et lors de nos entretiens téléphoniques, j’ai pris le temps de définir et de planifier notre avenir ensemble dans les mois à venir 😊

  • Les sujets dont je vais te parler pour t’aider au mieux à transformer ta vie.
  • Les surprises (cadeau ! 🎁) que je vais te concocter pour mieux t’accompagner.
  • Les formules que je vais mettre en place pour t’accompagner au mieux, tout en pérennisant mon entreprise.
  • Les objectifs que je veux atteindre avant de quitter mon entreprise actuelle, parce que jongler avec deux métiers prenants est tout sauf pérenne et que c’est avec toi que je veux travailler à temps plein !

.

Toujours en tenant compte des envies et des besoins identifiés lors du dernier sondage, j’ai choisi d’aborder par cycles de trois semaines environ différentes thématiques destinées à t’aider à créer TA vie douce et légère… comme une plume. Mais aussi de déterminer comment communiquer avec toi, à quelle fréquence et sur quelles plateformes.

Mes publications seront plus régulières… et probablement bien plus fréquentes !
Attention ! Je n’ai pas l’intention de me disperser dans la quantité.
J’ai la ferme intention de continuer à publier des contenus utiles, pertinents, inspirants et de qualité pour continuer à t’aider mieux que jamais à créer TA vie douce été légère… comme une plume ! 😊

Je ne peux pas dévoiler tout, tout de suite, ça gâcherait l’effet de surprise. Mais lorsque je regarde le programme des semaines à venir, je me réjouis beaucoup de partager tout cela avec toi. Ça va être tellement chouette ! 🦉

.

J’ai joué les lutins du Père Noël cet été… et toi, tu te réjouis d’ouvrir tes cadeaux toutes les semaines ? 🎁
Sinon, pensais-tu qu’on pouvait entreprendre avec du cœur 💕 (et sur le web) avant de lire cet article ? As-tu changé d’avis ?
Et toi, c’est quoi tes supers-pouvoirs et ta mission de vie ?
Dis-nous tout dans les commentaires !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

J’ai trop mangé d’éléphant !

Sais-tu comment manger un éléphant ?
Une bouchée à la fois, naturellement !

Sauf en cas d’indigestion…

.

Oui, on peut déplacer des montagnes en y allant progressivement, en décomposant chaque tâche, en avançant un pas après l’autre.

Mais, parfois, désencombrer son esprit, son emploi du temps et ses activités… ça devient une question de survie !

.

J’en ai déjà parlé… J’arrivais jongler entre mon travail alimentaire à temps complet, mon travail de maman, l’intendance, diverses formations… et Plume (lancer une belle entreprise, définir et mettre en place une “stratégie web”, avoir le privilège d’accompagner certaines d’entre vous, etc.)

Bref, je mangeais mon éléphant minutieusement, une bouchée à la fois.

.

Puis il y a eu le confinement, l’école à la maison, le télétravail à temps plein (à deux télétravailleurs, sans espace dédié et sans possibilité de s’isoler), l’absence totale de temps de cerveau disponible…

Et là, même les petites bouchées m’ont semblé énormes !

.

Pour moi créer Plume et t’accompagner (par une offre payante ou avec du contenu gratuit), c’est ramener du sens dans ma vie. C’est me rapprocher de mes rêves de campagne (je veux planter des arbres !!!) C’est aussi prendre soin de ma santé mentale… Être plus libre géographiquement et m’affranchir des trois RER qui me ramènent dans les open-spaces froids d’une entreprise sans âme, dans un quartier sans vie, isolé, constitué à presque 100% d’immeubles de bureau. Cinq mille personnes dans un même bâtiment… ce n’est plus du travail, c’est Brazil !

.

J’ai déjà fait deux burn-outs.
Je n’aurai pas la prétention, cette fois, de dire que je sais en reconnaître les signes avant-coureurs. Mais le constat est là : difficultés de concentration, problème de focus, mémoire chancelante, insomnies…

Bref, ça ne sent pas très bon.

J’avais croisé les doigts très fort pour arriver malgré tout à continuer “comme avant”. Sauf que je n’ai toujours pas récupéré un semblant de rythme… et qu’en ce moment, je dois bien avouer que je n’arrive pas à grand chose. Et que, si le meilleur moyen d’avaler un éléphant c’est bouchée par bouchée… là, je frôle la crise de foie (et de foi !) suite à une overdose d’éléphants !

.

Je me suis rendue à l’évidence et, après de longues parlementions avec moi-même, j’ai enfin pris la décision indispensable pour ma santé mentale…
(Même si je dois avouer l’avoir prise à regrets et à reculons…)

Faire une pause.
(Une sorte de jeûne sans éléphant 😉)

.

Je mets le blog, Twitter, Instagram et Facebook en pause.
Probablement pour tout l’été.
Peut-être moins.
Peut-être plus… mais, ça aussi, je voudrais l’éviter à tout prix !

Je vais “juste” me concentrer sur la préparation des mois à venir, sur la création de la super formation que je voudrais lancer début septembre, mais aussi et surtout sur les accompagnement au désencombrement !!

.

Je rêve du jour où t’aider à créer TA vie douce et légère sur-mesure sera mon unique métier… et où je pourrais me consacrer à 100% aux accompagnement et à la création de super-contenu pour Plume !

En attendant, je sens que là, j’ai besoin de réduire la voilure…

Pour mieux te retrouver à la fin de l’été !!

.

Et si tu as des questions brûlantes sur le désencombrement qui ne peuvent attendre, pose-les sur la page Facebook de Plume ! Il y aura quand même un service minimum !!! 😊

.

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Le grand sondage – Les résultats !

Ça y est ! Le concours est clos. Et les grandes gagnantes ont été désignées !!

.

Petit bilan

Je l’avais dit dans un article précédent, je n’ai pas encore une très grande audience… Avec 19 réponses, on pourrait penser que ce sondage n’a pas été un grand succès ! Pour moi, ce n’est pas du tout le cas 😉

.

Déjà, parce que 19 personnes qui choisissent de prendre de leur précieux temps pour répondre à mes questions, ce n’est pas rien !

Toi qui me lis, si tu as répondu, sache que je te remercie de tout mon cœur. Merci, merci, merci !

.

Ensuite parce que tes réponses ont été très instructives, souvent très détaillées et extrêmement enrichissantes.

Cela fait longtemps que je réfléchis à la meilleure offre de formation en ligne que je pourrais te proposer. Tes réponses ont confirmé mes intuitions dans leurs grandes lignes et m’ont permis de compléter et de mieux orienter ce projet ! La formation prend forme et, grâce à toutes tes remarques, je sais qu’elle répondra au mieux à TES besoins.

.

Maintenant, passons aux résultats du sondage !

.

Ton chez-toi et toi

Tu es généreuse (et généreux) et tu ne compte pas ton temps ! Tes réponses à mes deux principales questions faisaient en moyenne 683 caractères, avec un maximum à 2252 caractères (361 mots) !

Tu m’as parlé sans détour des choses qui t’encombrent. Du bazar qui te stresse. De ton envie de désencombrer pour libérer l’espace, pour une vie plus harmonieuse. De tes peurs, de tes doutes, de tes difficultés à faire des choix et à te séparer de ces objets qui t’étouffent et t’envahissent : papiers, vêtements, souvenirs, livres…

Tu m’as laissé, en bonus, à 60% des commentaires très sympathiques et encourageants concernant Plume, concernant ton envie d’alléger ta vie mais aussi des idées intéressantes !

Et dans 85% des cas, tu m’as même laissé ton numéro de téléphone !!! Je te remercie chaleureusement pour ta confiance et pour ta générosité ! Je n’ai pas pu appeler chacun.e d’entre vous, mais les quelques échanges que j’ai pu avoir ont été extrêmement riches et instructifs. J’ai une immense reconnaissance pour cette magnifique communauté que nous sommes en train de construire. Merci !!!

.

La formation au désencombrement de tes rêves

Pour t’aider à passer à l’action, la formation que tu préfères est une formation en ligne “Désencombrer intégralement ma vie, étape par étape, et créer MA vie douce et légère sur-mesure” à plus de 50% (et bien davantage si on intègre les indications fournies dans les commentaires).

Je te remercie encore pour toutes les propositions faites dans tes réponses à la question bonus sur la formation de tes rêves. Elles me permettent de continuer à construire pour toi une offre au top et parfaitement adaptée à toi, à tes besoins et à tes objectifs !

Je suis en train de plancher sur le sujet. Le lancement officiel de la formation (en version bêta) aura très certainement lieu en septembre !!!
J’ai hâte de te la proposer, car je sais qu’elle va changer ta vie !

.

Mais, trêve de suspens, tu dois surtout te demander qui a gagné le concours !

.

Les grandes gagnantes sont…

Car, oui, une fois encore, nos gagnant.e.s sont des gagnantes 😉

  • Anne (celle qui vit dans le 29) a gagné l’accompagnement “Coup de pouce intensif
  • Laure a gagné l’accompagnement “Bottes de 5 lieues
  • Chloé a gagné l’accompagnement “Coup de baguette magique
  • Angeline a gagné une inscription 100% offerte à la formation en ligne qui démarrera en septembre
  • Catherine, Loraline et Anne (celle qui vit dans le 85) ont gagné chacune un bon de réduction de 30€ valable sur l’ensemble de mes accompagnements (y compris sur la formation en ligne qui sortira en septembre).

(Vous recevrez, toutes les sept, un mail pour vous expliquer les modalités de ces accompagnements. Si rien n’est arrivé dans votre boîte de réception d’ici ce weekend, vérifiez vos spams !!)

.

Merci à toutes et à tous pour votre participation !
Et bravo à nos 7 gagnantes !

.

Pense à laisser un commentaire pour :

  • dire “Youpie, j’ai gagné !”,
  • féliciter les gagnantes,
  • dire “Zut, j’ai loupé le concours ! Mais peut-être que je gagnerai le prochain ?”,
  • réclamer un article sur un sujet qui te préoccupe au sujet de ton désencombrement,
  • dire bonjour,
  • ou juste pour que je sache que j’ai des lectrices (et des lecteurs)… 😉

A la semaine prochaine, pour un nouvel article !

.

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !