Revenir à l’essentiel – Mode d’emploi

Aujourd’hui un article pour te parler d’un sujet qui trotte dans ma tête depuis le début du confinement. Mais qui se prête tout aussi bien à l’avant et à l’après qu’au pendant.

.

Une petite clarification avant de démarrer :
La suite est classée et hiérarchisée car il fallait un ordre logique pour la lecture. Cela ne signifie en aucun cas qu’il existe un « bon » ordre et qu’il faille passer d’une étape à l’autre pour aller dans le « bon » sens. Où que tu te trouves aujourd’hui (ou hier ou demain), tu es au bon endroit. Même si cet endroit ne figure nulle part sur cette « liste ».
Maintenant que c’est dit, on peut commencer 😊

.

La période actuelle est propice à un retour à l’essentiel… à différents niveaux.

J’y vois une opportunité pour toi de poser les fondations de ta vie douce et légère, étage par étage 😊

.

Mais ça veut dire quoi, au juste, « revenir à l’essentiel » ?

Déjà arrêtons de nous mettre la pression ! Même sur un retour à l’essentiel. C’est chacun à sa manière, chacun selon ses besoins et selon les besoins du moment.

Nos besoins fluctuent. Nos vies et nos rythmes ne sont pas un fleuve tranquille. Loin de là ! Et j’ai constaté qu’avec le confinement, ce phénomène s’est accentué. Pour certains, les variations peuvent être aussi extrêmes et que soudaines.

.

.

Revenir à l’essentiel en toi

Si tu as besoin de douceur, de ralentir tes propres rythmes, de faire une pause, de te reposer, de te ressourcer… c’est que pour le moment, pour toi, la période est propice au cocooning.

C’est le moment de tourner ton regard vers l’intérieur et te poser quelques questions essentielles. Comment va ton corps ? Comment va ton esprit ? Comment va ton âme ? De quoi as-tu besoin au plus profond de toi-même ?

Note précieusement tes trouvailles, car les évidences et les révélations s’estompent à grande vitesse ! Et si tu peux agir facilement vers un mieux-être, n’hésite pas ! A condition toutefois que cela corresponde à l’énergie du moment. Il ne s’agit pas de se faire violence pour se faire du bien… mais d’aller vers ce qui sonne « juste » pour toi.

.

.

Revenir à l’essentiel dans ta vie

Cette introspection peut s’élargir à ton rythme de vie habituel, à tes occupations, à tes relations, à tes projets… Maintenant que les activités jugées indispensables ont été réduites à peau de chagrin et que ta vie sociale réelle lui a emboîté le pas, tu peux là aussi te poser de vraies questions.

Fais un tour d’horizon de ton temps « normal » (semaine, weekend, congés…) et observe. Quelles sont les activités qui te manquent cruellement ? Quelles sont celles qui ont disparu et qui ne te manquent pas vraiment ? Quelles activités ont rempli ton temps depuis le confinement ? Aimerais-tu continuer à leur consacrer davantage de temps lorsque la vie reprendra ?

Qui sont les personnes qui te manquent terriblement ? Est-ce avec ces personnes que tu passes la majeure partie de ton temps d’ordinaire ? De l’absence de qui est-tu surpris.e de ne pas souffrir ?

La situation actuelle permet de remettre beaucoup de choses en perspective. Peut-être certains de tes projets te paraissent-ils dérisoires, voir absurdes, aujourd’hui ? Peut-être d’autres ont-ils été amplement confirmés ?

Ne te laisse pas influencer par la peur de l’avenir dans cette évaluation. Oublie les « ça ne marchera pas », « les règles du jeu ont changé », « on ne saura pas de quoi sera fait demain »… Le critère d’évaluation c’est « est-ce que cela a toujours du sens pour moi ? »

Si la réponse est « plus que jamais », ne lâche rien !!!

Note précieusement toutes tes trouvailles. Imagine la réorganisation de ta vie future. Cela t’aidera à mieux réajuster les choses, quelle que soit la forme que prendra la reprise.

.

.

Revenir à l’essentiel dans tes possessions

Evidemment, toutes ces réflexions peuvent s’élargir au monde matériel qui t’entoure. Maintenant que tu passes des heures à la maison, peut-être as-tu gagné en clarté sur les objets qui t’apportent de la joie ? A moins que justement tu ne nages complètement dans le brouillard, entre :

  • la confusion générée par la période actuelle,
  • l’énorme quantité de temps passé chez toi et
  • un nombre important de choses dont le ratio encombrement – charge mentale / utilité – joie reste intégralement à prouver…

Je sais que la période n’est pas forcément propice à l’action. Mais rien n’empêche la réflexion plus profonde qui prépare cette action. Le guide Prépare ton désencombrement est fait pour toi ! Il te permettra une action plus puissante et plus efficace lorsque ce sera le moment pour toi.

Et si pour toi, c’est le moment juste pour agir, je mets à ta disposition toute une palette d’outils pour t’aider à avancer.

.

Par contre, si tu as toujours rêvé d’avoir du temps pour désencombrer ta vie et que tu n’arrives à rien… tout va bien !

Oui, tu as enfin plein de temps pour venir à bout de ta to-do list. Mais l’énergie du moment est plus qu’étrange. Et si, pour toi, elle n’est pas propice à l’action : tant pis 😊

Ne te mets pas la pression. Accepte.

Accepte de ne pas pouvoir avancer. Accepte la frustration qui va avec. Accepte que tu n’auras probablement plus jamais autant de temps pour faire toutes ces choses qui te tiennent à cœur.

Et, si besoin, fais le deuil des items de ta to do-list qui n’ont pas résisté à l’introspection « projets ».

.

Il est très possible aussi que ton énergie soit propice à l’action, mais par vagues, de manière cyclique. Dans ce cas, profite ! Surfe sur la vague quand elle est là. Puis regarde-la s’en aller sans regret. Aies confiance : la vague reviendra. Et quand elle sera de retour, tu seras prêt.e !

.

Dans tous les cas, avance à ton rythme, sans pression, ni culpabilité 😊

.

.

Revenir à l’essentiel en société

Pendant que nous sommes individuellement confinés, stoppés nets dans nos élans, c’est un immense pan de la société qui s’est arrêté. Là aussi, l’heure est à l’introspection, individuelle d’abord, puis collective.

Quelles sont les activités essentielles selon toi ? Quelles sont les activités qui devraient absolument redémarrer ? Quelles sont celles dont on peut se passer ? Quels équilibres devraient être modifiés ?

Le monde dans lequel tu vis est-il juste ? Equitable ? Ethique ? Solidaire ? Responsable ? Comment peut-on y remédier ?

Quels sont, selon toi, les enjeux prioritaires pour demain ? Et quand je dis « demain », je ne parle pas d’un futur lointain et hypothétique, mais bien de demain, de la semaine prochaine, du mois prochain…

Dans quel monde veux-tu vivre demain ? A quoi ressemble-t-il ? Comment s’organise-t-il ?

Là aussi, note précieusement le fruit de ta réflexion. N’attendons pas que les grands changements de société viennent d’en haut. Personne ne prendra pour nous les choix de société qui nous tiennent à cœur !

.

Alors, non, je ne me lance pas en politique. Je ne te conseillerai pas non plus de suivre les rouges, les bleus ou les verts… Comme beaucoup, j’ai perdu ma foi politique.

Je ne sais absolument pas comment passer de nos réflexions individuelles à une vraie réflexion collective, aboutie, collégiale, équitable et réaliste.

Mais si nous ne savons pas nous-mêmes où nous voulons aller, nous n’avons aucune chance d’arriver un jour à destination ! (Fin de cette parenthèse.)

.

.

Bref, ne te mets pas la pression.
Et souviens-toi que, où que tu en sois dans ton retour à l’essentiel, tu es au bon endroit 😊

Comme Marc Aurèle bien avant nous, nous pouvons rechercher : « la force de supporter ce qui ne peut être changé, le courage de changer ce qui peut l’être et la sagesse de distinguer l’un de l’autre. »
Alors, concentrons-nous sur ce que nous pouvons maîtriser. En attendant de trouver comment faire pour le reste 😉

.

.

Et toi ? As-tu ressenti le besoin de revenir à l’essentiel ces derniers temps ?
A quel niveau (en toi, dans ta vie, dans tes possessions, en société… ou ailleurs) ?
Qu’as-tu appris ?
Raconte-nous !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Inauguration … des bonus pour te faciliter le tri !!! 🎁❤️

Cette semaine, pas de témoignage, ni de nouvelle astuce… mais une grande inauguration. Celle de la section “Je t’accompagne !” !!! Et pour cette grande inauguration, je t’ai préparé un guide de la préparation au désencombrement 🙂

.

Non, Emilie, sérieusement ? Je croyais qu’on en avait fini avec la préparation…

Oui ! C’est vrai ! Je t’ai déjà tout dit sur la préparation il y a quelques semaines.
Mais je me suis rendu compte, grâce à vos retours (merci !), que ce n’était pas super facile pour vous d’isoler les questions ou d’y répondre hors connexion.

Alors j’ai eu envie de te faire un cadeau… 🎁

.

Voici donc…
* roulement de tambours *

Le guide : Prépare ton désencombrement !

Ta-dam !

Etant donné le titre, je pense que je n’ai pas trop besoin de te raconter de quoi ça parle 😉

Il est tout beau, tout chaud. J’y ai mis tout mon cœur et mes meilleurs conseils.
Et j’espère qu’il va t’aider dans ton désencombrement !

.
.

Et si tu n’as pas lu les précédents articles de préparation au tri, ce n’est pas grave. Il y a, dans ce petit guide, tout ce dont tu as besoin pour démarrer !

.

La seule chose à retenir, c’est qu’une bonne préparation peut faire la différence entre :

  • perdre beaucoup de temps, d’énergie ; s’éparpiller dans son tri ; être régulièrement démotivé.e ; voir son désencombrement s’étaler indéfiniment dans le temps ; s’y remettre encore et encore ; procrastiner ; douter…

… et …

  • préserver son énergie, trier efficacement, garder sa concentration, sa motivation et sa détermination ; puis arriver au bout de son tri, avec fierté… et profiter de son chez-soi et de sa toute nouvelle vie douce et légère !

.

Ça t’intéresse ? Alors télécharge vite ton guide. C’est cadeau !

Comme une plume - vie douce et légère - désencombrement - minimalisme - tri - home organiser - guide - trucs et astuces - pas à pas - cadeau bonus

Ah oui… j’oubliais…
Si j’inaugure cette section, c’est que j’ai la ferme intention de publier régulièrement des petits outils simples et pratiques pour t’accompagner dans ton tri. J’espère qu’ils te seront utiles !!

.

Quand tu auras lu le guide (ou si tu l’as déjà lu et que tu reviens par ici), reviens me dire…
Tu as fait les exercices ?
Ça t’a apporté quelque chose ?
Ça t’a aidé à avancer dans ton tri ?
Raconte-nous !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Désencombrer ta vie : pourquoi te préparer avant de commencer ton tri

Pour ne pas t’épuiser et te disperser pendant ton désencombrement, il y a deux étapes (peu connues) à ne pas louper ! Mener à bien ces deux étapes, c’est mettre toutes les chances de réussite de ton côté. C’est le facteur de succès qui t’aidera à aller au bout de ton tri et qui te permettra d’avoir un intérieur harmonieux sur le long terme, une fois le tri terminé !

.

« Si je disposais de neuf heures pour abattre un arbre, j’en emploierais six pour affûter ma hache. »  Abraham Lincoln

.

Aujourd’hui, je t’explique pourquoi affûter ta hache avant de te lancer dans le désencombrement de ton chez-toi. Ensuite, dès la semaine prochaine, tu pourras commencer à affûter ta “hache du tri” avec un processus très simple à suivre pas à pas qui va te permettre de mettre toutes les chances de succès de ton côté. Puis, la semaine suivante, tu découvriras comment parfaire l’affûtage de ta hache, avec une astuce facile à mettre en œuvre grâce à laquelle tu sauras que tu es vraiment efficace !

Alors, si tu rêves d’une vie douce et légère, suis-moi !

.

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet.

Tu le sais certainement, ce qui fait la différence chez les sportifs de haut niveau, à préparation physique équivalente, c’est la qualité de leur préparation mentale. Il s’agit de ne jamais perdre de vue son objectif et de rester engagé et motivé, quel que soit le niveau de difficulté, de fatigue, d’énergie, d’envie, de motivation…

Te lancer dans un grand tri (surtout si tu as accumulé beaucoup d’objets) c’est un peu comme te lancer dans un marathon. Alors, c’est vrai. Tu n’as pas besoin d’avoir des baskets de compétition, des abdominaux en tablettes de chocolat ou des mollets d’acier. Par contre, comme un grand sportif, il est très probable que tu rencontres de gros creux dans ta motivation, dans tes certitudes et dans ton engagement… Et c’est là qu’une bonne préparation fera la différence !

Comme une plume - vie douce et légère - désencombrement - minimalisme - konmari - marie kondo - tri - home organiser - stratégie - préparation - affûter sa hache

.

Non, mais franchement, Emilie, tu ne vas pas sérieusement nous essayer de me faire croire que j’ai besoin d’une préparation mentale avant de me lancer dans le désencombrement de ma maison ?

Ben… en fait… si… Je suis très sérieuse.

Parce que si tu ne te prépares pas, voici ce qu’il risque de se passer :

  • Tu vas prendre encore et encore les mêmes objets en main sans réussir à décider quoi garder ni quoi jeter.
  • Tu vas t’éparpiller, commencer plusieurs choses à la fois sans jamais aboutir.
  • Tu vas perdre du temps et de l’énergie à les examiner sous toutes leurs coutures.
  • Tu risques fort de te retrouver avec une pile « Je ne sais pas » dix fois plus volumineuse que tes piles « Je garde » et « Je ne garde pas » réunies.
  • Tu vas recommencer ton tri encore et encore sans jamais le terminer.
  • Tu vas procrastiner et toujours remettre à plus tard le moment de t’y atteler à nouveau.
  • Tu vas te poser mille et une questions existentielles, sans jamais trouver de réponse. Et tergiverser encore et encore.
  • Tu vas probablement être mécontent.e de toi et/ou te sentir coupable.
  • Ta confiance en toi et ton estime de toi vont en prendre un coup.
  • Tu vas finir par être convaincu.e que tu es chroniquement incapable de faire un simple tri.
  • Tu vas finir par croire que tu n’es pas capable d’aller au bout de ce que tu entreprends, quand bien même cela te tient à cœur.

.

Ça te semble excessif ?

Pourtant, c’est arrivé à trop de gens qui, comme toi, avaient l’élan de se créer une vie plus douce et plus légère. Leur seule erreur, s’être lancés un peu trop vite et sans méthode.
Que d’énergie et de temps perdus pour juste avoir omis deux petites étapes !

Heureusement, avec un minimum de préparation, tu peux éviter tout cela !

Alors, ça te dit d’avoir de vrais outils pour avoir enfin un intérieur harmonieux et te sentir bien chez toi ?
Rendez-vous la semaine prochaine, pour commencer à affûter ta hache !

.

En attendant, le grand concours pour une vie douce et légère est toujours ouvert. J’ai décidé de le prolonger encore un peu. Alors, si n’as pas encore participé, clique vite sur ce lien pour répondre au questionnaire.

comme une plume vie douce et légère - concours - désencombrement

A gagner : des accompagnements au désencombrement (chez toi ou à distance).
C’est tellement plus facile d’avancer à deux ! Alors ne te prive pas de cette possibilité et rappelle-toi que 100% des gagnants ont participé !

J’annoncerai les résultats et le nom des grand.e.s gagant.e.s début février.

.

En attendant le prochain article dans lequel tu découvriras la première étape pour un désencombrement réussi, rejoins-moi sur les réseaux sociaux pour ne pas manquer les prochains articles et profiter des publications à venir :
– Facebook : Comme une plume, pour une vie douce et légère (clique sur “J’aime”)
– Instagram : Plume.VDL (clique sur “S’abonner”)
– Twitter : @PlumeVDL (clique sur “Suivre”)

PS. Aucun arbre n’a été maltraité pour la rédaction de cet article ou de ceux qui vont suivre.
D’ailleurs, mon grand rêve à moi, c’est de planter des arbres 🌳🌳🌳🌳🌳 pas d’en découper !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !