Simplifier son temps ?

Dans un désencombrement, le temps est souvent l’obstacle numéro un, celui qui fait que tu arrêtes avant même d’avoir démarré. Mais, tu peux aussi en faire ton plus grand allié !

Comme une plume - vie douce et légère - désencombrement - minimalisme - konmari - marie kondo - tri - home organiser - simplifier son temps - courir - pressé - en retard

Paradoxe temporel

Parfois, on perd son temps en voulant en gagner. Il peut filer à toute allure (le temps presse) ou durer une éternité (il faut alors tuer le temps). Le temps a une étonnante capacité à se dilater et à se rétracter de manière assez aléatoire. Plus on prévoit de temps pour une tâche, plus elle va prendre longtemps à être terminée. Et inversement, lorsque l’on prévoit un budget temps pour une tâche, il faut souvent le rectifier en multipliant par deux ou trois…

Bref, la gestion du temps a beau avoir ses règles théoriques, la pratique est bien plus paradoxale. D’autant plus que nous avons tous un rapport au temps particulier, souvent aussi complexe que conflictuel.

Reste avec moi !

Le but de cet article est de te donner des clés pour simplifier ton rapport au temps, pas de me lancer dans une interminable dissertation philosophique 😉

Je voudrais juste attirer ton attention sur ces deux points :

  • plus tu cours pour gagner du temps, plus tu as tendance à en perdre
  • plus tu prends ton temps, mieux tu peux avancer

Bref, si tu as l’impression de mener tous les jours un combat perdu d’avance contre la montre et si tu considères le temps comme ton pire ennemi, voici quelques pistes pour en faire un précieux allié dans la vie (et pour désencombrer ton chez-toi).

Comme une plume - vie douce et légère - désencombrement - minimalisme - konmari - marie kondo - tri - home organiser - simplifier son temps - ressource rare et précieuse

Le temps, ressource rare et précieuse

On dit souvent que le temps c’est de l’argent… Mais le temps est une ressource bien plus précieuse, car, il est impossible de créer du temps, d’en emprunter, ni même d’en voler ! Chaque instant qui passe est définitivement révolu. Qu’il ait été mis à profit ou gaspillé.

Loin de moi l’idée de vouloir te faire peur ou te culpabiliser. Je veux juste que tu puisses voir à quel point améliorer ton rapport au temps peut te permettre de mieux naviguer dans ta vie, pour que tu puisses savourer sereinement chaque minute qui passe.

Pourquoi perdre du temps à désencombrer ?

La question est plus que légitime, un désencombrement pouvant être très chronophage. Si ton temps est si précieux, pourquoi le perdre à trier ton chez-toi ? Voici quelques éléments de réponse.

  • Tu trouves plus facilement tes affaires (moins de temps perdu à chercher tes clés, un papier important ou d’autres babioles)
  • Tu passes moins de temps à ranger, à maintenir tes affaires et à nettoyer. La maintenance de ton chez-toi est bien plus rapide !
  • Une fois ta garde-robe triée, finie la prise de tête matinale devant ton dressing débordant en te demandant ce que tu vas bien pouvoir t’habiller aujourd’hui. Tu ne pourras plus jamais dire : « Au secours, je n’ai rien à me mettre ! »
  • Evidemment, au-delà de ces gains purement temporels, désencombrer te permet de gagner sur bien d’autre plans. De même, un accompagnement (professionnel ou non, physique ou virtuel) te permet aussi de gagner du temps en désencombrant plus efficacement et plus rapidement.

Bref, un intérieur désencombré fait gagner du temps. Tous les jours. L’investissement en temps est très rapidement rentabilisé.
Sans compter que tu vas y gagner bien plus que du temps !

Comme une plume - vie douce et légère - désencombrement - minimalisme - konmari - marie kondo - tri - home organiser - simplifier son temps - gisements de temps

Tu disposes de gisements de temps insoupçonnés

Tu as probablement un emploi du temps très rempli, sans une minute pour respirer. Entre contraintes professionnelles, familiales, sociales ou autres, tu as l’impression de passer ton temps à jongler d’un impératif à l’autre. Pourtant, imagine : si demain ta chaudière explose ou que tu es victime d’un dégât des eaux… tu vas devoir trouver du temps en urgence pour résoudre la situation très vite.

Et tu y arriveras.

Pourtant, si on t’avait demandé la veille si tu avais cinq minutes de libre, tu aurais vraisemblablement dit non.

Le côté élastique du temps permet d’y insérer tous nos impératifs vitaux. Mais même sans cas de force majeure, je parie que tu as des gisements de temps que tu n’imagines même pas dans tes journées.

Comment trouver ces gisements de temps ?

Le premier outil pour trouver des gisements de temps insoupçonnés n’est pas le plus glamour. Il s’agit de faire un état des lieux de son temps. Pour faire simple : tu prends une feuille et un stylo (ou un carnet, un crayon, une appli de prise de notes sur ton portable) et tu notes ce que tu fais pendant une journée entière. Idéalement pendant au moins une semaine. Je préconise au minimum une journée représentative de travail et une journée de repos. Minute par minute tu notes ce que tu fais, activité par activité. Y compris le surf sur internet, les réseaux sociaux, la télé, les séries et le multitasking.

Oui, tu l’auras deviné, les gisements de temps les plus conséquents sont liés à nos écrans.

Combien de minutes par jour t’égares-tu dans ton fil Facebook, Instagram, YouTube ou sur un autre réseau social ? Combien d’heures par jour passes-tu à regarder des vidéos, émissions, films, séries ?

Quel que soit le média, nous passons beaucoup de temps en divertissement. As-tu déjà remarqué que la racine des mots divertissement et diversion était la même ? Le seul est unique but du divertissement est justement d’attirer ton attention ailleurs : hors de toi, hors de ta vie, hors du réel.

Quand le quotidien est difficilement supportable c’est une bénédiction. Mais à très court terme seulement. Ça peut vite devenir une addiction aussi. Mais surtout cela t’empêche de te poser les questions essentielles qui te feront passer à l’action pour transformer ta vie. Parce que nous pouvons tous sortir de la survie et nous créer une vie enthousiasmante. Dans laquelle nous n’aurons absolument plus besoin de diversions !

Es-tu au clair sur tes objectifs ?

Sais-tu ce que tu attends de la vie dans dix ans, dans cinq ans, pour cette année, pour le mois, la semaine ou la journée en cours ? Si ce n’est pas le cas, difficile de tirer profit de ton temps.

Imagine un bateau. Si le capitaine n’a pas la moindre idée de la destination, son navire se laissera porter par le courant. Mais une fois arrivé quelque part, rien ne garantit que la destination soit plaisante. Alors qu’en naviguant avec un cap bien en vue, on a bien plus de chances d’arriver à bon port.

Pour moi, il est essentiel de se fixer des objectifs, pour ne pas partir à la dérive dans sa propre vie.

J’ai passé le plus clair de mon temps de vie à la dérive. Cela fait seulement quelques années que j’ai des objectifs clairs. La différence en termes de qualité de vie est colossale. Crois-moi !

D’autres gisements de temps

Si tu es au clair sur tes objectifs, voici un autre outil très puissant pour trouver du temps : dire « non » plus souvent. A tes collègues, à ta famille, à tes amis, mais aussi à toi-même. Aux sollicitations, mais aussi aux urgences (les tiennes et celles des autres… qui n’ont pas de raison de devenir les tiennes).

Dans ta vie pro comme dans ta vie perso, il te sera très précieux de savoir distinguer l’urgent de l’important. On a très souvent tendance à confondre les deux.

Pourtant tu pourras constater régulièrement que la non-réalisation de certaines tâches urgentissimes (souvent pseudo-vitales) n’a absolument aucun impact sur ta vie ou ton travail.

Inversement, l’important est rarement urgent… et il est trop souvent mis de côté. A court terme, il n’y a pas d’impact. C’est malheureusement toujours sur le long terme que l’on réalise que l’on est passé à côté de ce qui était vraiment essentiel.

Pour y voir clair, je t’invite à reprendre tes « to do lists » (si tu en as), pour y traquer et éliminer tout ce qui n’est pas réellement important. Tu peux aussi te créer une « to NOT do list » dans laquelle tu peux noter toutes ces choses que tu serais tenté.e de mettre sur ta « to do » mais qui n’ont aucune bonne raison d’y figurer.

Si, comme moi, tu as tendance à être perfectionniste, pense à relativiser l’importance de tes actions. La loi de Paretto se vérifie dans la plupart des contextes de nos vie. Sachant que 20% de tes actions (et de ton temps) t’apportent 80% des résultats… quelles sont les actions que tu choisis de garder et quelles sont celles que tu peux éliminer ?

Comme une plume - vie douce et légère - désencombrement - minimalisme - konmari - marie kondo - tri - home organiser - simplifier son temps - prendre son temps - recul -respirer

Prends ton temps

Est-ce que tu connais le « busy boycott » ? Ce concept a été créé par la fabuleuse Courtney Carver de Be more with less (en anglais). Il s’agit de faire la différence entre être occupé.e (ou ne pas avoir le temps) et avancer réellement (ou choisir délibérément de ne pas prendre le temps de réaliser certaines tâches).

Combien de fois dans une journée affirmes-tu ne pas avoir le temps et/ou être trop occupé.e ? Prends le temps de compter. Le résultat pourrait t’étonner !

Le nez dans le guidon. Débordée. Jamais le temps pour quoi que ce soit. Surtout pas pour m’occuper de moi. Ni pour m’occuper de l’essentiel. Submergée. Ça, c’était moi avant…

Alors, j’avoue. Il y a encore des moments où il m’arrive de courir dans tous les sens et de m’agiter sans grand résultat. Mais globalement, j’ai appris l’importance de prendre le temps pour faire un pas en arrière. Même et surtout quand je n’ai pas le temps de le faire !

Ne pas prendre ton temps pour prendre du recul, c’est risquer de tomber dans la fausse productivité. C’est risquer de t’agiter beaucoup et de t’épuiser inutilement.

Comment faire ?

C’est simple : prends le temps de t’arrêter, de respirer, de faire le point sur ce qui est important (voire essentiel), puis d’élaguer ton agenda et ta liste de choses à faire. Ce moment de pause devrait te faire gagner beaucoup de temps.

Quelques dernières astuces :

  • Ne fais qu’une chose à la fois.
  • Fais des pauses.
  • Respire !
  • Fixe des limites temporelles pour chaque tâche (minuteur).

Je sais que tu peux y arriver ! 😊

Pour toi, le temps est-il plutôt un allié ou un ennemi ?
As-tu d’autres astuces pour trouver des gisements de temps ?
Après avoir lu tout ça, te sens-tu mieux outillé.e pour trouver du temps pour désencombrer (ou pour faire d’autres choses) ?
Dis-nous tout ça dans les commentaires !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Laisser un commentaire