Le désencombrement comme outil de développement personnel

Pour moi, le désencombrement est un outil de développement personnel à part entière.
Un puissant outil de transformation.

Evidemment, inutile de l’utiliser à cette fin uniquement. Il sera toujours plus pertinent d’utiliser ton désencombrement pour amplifier ta croissance personnelle… que de désencombrer dans le seul but d’atteindre une meilleure connaissance de soi !

Si pour toi, le rapport entre désencombrement et développement personnel n’est pas évident, l’article d’aujourd’hui devrait t’aider à y voir plus clair 😊

Le désencombrement comme outil de connaissance de soi

Logiquement tes affaires devraient être la somme de :

  • qui tu es
  • qui tu veux devenir
  • qui tu veux paraître
  • qui tu as été
  • qui tu as voulu devenir
  • qui tu as voulu paraître
  • mais aussi de qui on a voulu que tu sois (voire de qui tu as cru qu’on voulait que tu sois…)

Faire le tri, c’est l’occasion rêvée de faire le point sur ces identités multiples 🕵️‍♀️ (et surtout sur tes identités passées) et de les rendre à nouveau conscientes. Cela permet aussi de prendre le temps de remémorer des parties oubliées de son histoire, de célébrer certaines victoires, de pleurer certains échecs, de faire le deuil de parties de soi, de prendre du recul sur l’image que l’on veut donner de soi (surtout si elle est en décalage avec qui l’on est profondément)…

Ton bazar, reflet de tes peurs et de tes croyances.

Il y a très vraisemblablement chez toi au moins un objet que tu es certain.e de ne pas aimer. Pourtant impossible de t’en débarrasser !

Tu as certainement mille « bonnes » raisons de ne pas y arriver. Mais aucune n’est la vraie raison. Parce que, à certains moments, nous sommes tous manipulés par notre inconscient. Il nous fait croire que nous sommes aux commandes, quand en réalité c’est lui qui décide.

Si tu as déjà commencé (peut-être même à plusieurs reprises) à désencombrer ta vie, tu as probablement déjà vécu ce phénomène… tu es motivée, tu es en train de trier, puis, tout à coup, tu pars faire autre chose, stoppant là ton tri inachevé. Ça te dit quelque chose ?

Si on te demandait pourquoi, tu ne saurais probablement pas répondre. Tu dirais éventuellement que tu n’avais plus envie, que la motivation avait disparu, que tu avais autre chose à faire, etc.

En réalité, ce qui s’est passé, c’est que tu as pris entre tes mains un objet que tu n’étais pas prête à gérer. Un objet que ton cerveau reptilien 🦎🐊 a jugé dangereux car il remettait trop en cause tes émotions, tes fonctionnements, tes habitudes, etc. Il t’a fait basculer en pilote automatique. Et sans même que tu puisses t’en rendre compte, il a saboté ta tentative de désencombrement.

Inutile de lui en vouloir. Son seul et unique objectif est de te protéger et d’assurer ta survie. C’est plutôt sympa comme intention 😊

Parce contre, si tu veux VRAIMENT désencombrer ta vie, tu vas devoir apprendre à le contourner et à faire face à tes blocages sans le réveiller.

Le désencombrement comme outil de croissance personnelle

Pour que ton cerveau reptilien puisse te laisser tranquille pendant ton tri, il va falloir deux choses.

La première, c’est comprendre tous les mécanismes à l’œuvre. Peurs, croyances limitantes, culpabilité, etc. sont autant de blocages qui menacent ton tri. Il va falloir apprendre à les connaître, puis à les reconnaître lorsqu’ils se déclenchent, pour pouvoir, une fois identifiés, mettre en œuvre une réponse adaptée.

Parce que, à chaque fois que te séparer d’un objet est difficile, c’est qu’il y a une zone d’ombre 🐱‍👤 à travailler. Or, ces zones d’ombre ne t’impactent pas uniquement lors de ton désencombrement. Elles sont présentes dans presque toutes les facettes de ta vie.

Tu peux donc utiliser toutes ces affaires qui n’attendent que d’être désencombrée comme un guide (ou un maître). Car elles te révèlent exactement où se trouvent tes zones d’ombre et quelle est leur nature.

La seconde, c’est mettre en œuvre une réponse adaptée.

… et pour cela tu peux te servir du développement personnel… qui viendra, à son tour, au secours de ton désencombrement ! J’y consacrerai un article complet la semaine prochaine !

NB. Le lien entre désencombrement et développement personnel (tels qu’il est présenté dans cet article de cette semaine et tel qu’il sera abordé la semaine prochaine) font partie du programme 11 semaines pour une vie plus douce et plus légère.
C’est un petit morceau du module 2. Evidemment, ces aspects sont étudiés de manière bien plus approfondie dans la formation !

Bonne nouvelle pour les indécis.e.s et/ou les retardataires… j’ai eu une semaine extrêmement chargée et j’ai pas eu le temps de refermer les portes de la formation, avec la possibilité de payer en 3 fois. Et comme il reste encore des places et qu’on a démarré très tranquillement, j’ai décidé de la laisser ouverte jusqu’à samedi soir minuit
Là par contre, elle fermera pour de bon !!! 

Avais-tu déjà pensé à faire de ton désencombrement un outil de développement personnel ?
Après la lecture de cet article, l’idée te semble-t-elle étrange ?
Ou peut-être as-tu hâte de te retrousser les manches pour mieux te connaître ?
Raconte-nous tout ça dans les commentaires ! 💬

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Un petit sondage ?

X