Message personnel

Chère lectrice, cher lecteur,

J’espère que tu vas bien en ces temps étranges. Après une absence bien trop longue à mon goût, je reviens brièvement. Et je ne te parlerai pas de rangement.

.

Je ne sais pas toi, mais pour moi, en ce moment, c’est un peu les montagnes russes. Entre les infos, les contre-infos, les directives, les contre-directives, les incertitudes, l’espoir et le désespoir…

Et s’il n’y avait que les émotions à gérer ! Mais non : il y a le télétravail, l’école à la maison, la maison, l’intendance, le manque d’espace, de cloisonnement, d’intimité, et, surtout, de moments pour moi, seule, au calme, centrée…

J’ai beau être forte en organisation, là, je patauge depuis plusieurs semaines !

.

Et toi ? Tu t’en sors ?
C’est quoi tes trucs pour arriver à gérer tes émotions, ton énergie, tes activités ?

.

J’en ai déjà parlé, au global, pour moi, ce temps d’arrêt est un cadeau. Le confinement m’a offert davantage de temps avec mon fils. J’en rêvais depuis si longtemps !! Certes, l’école à la maison n’est pas toujours rose. Mais pour lui comme pour moi, c’est un bonheur quotidien 😊

.

Par contre, quelque chose me manque cruellement depuis le confinement. Je ne vais pas parler de mes proches qui sont trop loin, bien qu’ils me manquent cruellement eux aussi. Mais d’une chose que j’avais réussi à intégrer à ma routine quotidienne et qui a disparu aujourd’hui. La magie des moments de grâce qui conjuguaient solitude, clarté d’esprit et plages d’intense concentration. J’avais réussi à en ménager un maximum dans mon agenda, pour pouvoir t’écrire sur le blog ou les réseaux sociaux.

Ou pour pouvoir te concocter avec amour des outils destinés à te simplifier la vie.

.

Ces moments où j’entrais virtuellement en conversation avec toi, dans un silence rythmé par le battement régulier de mes doigts sur le clavier, seule face à mon écran, me manquent énormément.

.

L’idée que l’un de mes articles ou que l’un de mes guides puisse aider ne serait-ce qu’une personne à alléger sa vie est l’un de mes moteurs. Ça donne du sens à ce que je fais.

Mais là, cela fait plusieurs semaines que je ne parviens plus à recréer la magie qui m’aide à bien écrire. Je ne crée plus de nouveau contenu pour toi. Je n’amorce plus de conversation avec toi.

Et, même si mes conversations ressemblent à un monologue la scène d’un théâtre minuscule et si je ne sais jamais s’il y a quelqu’un dans la salle, j’ai à cœur de poursuivre ma mission. Je veux que le spectacle continue ! 

.

Car, chère lectrice, cher lecteur, il faut que je te le dise…

tu me manques !

.

Alors, je vais continuer à essayer de recréer la magie de l’écriture. En procédant encore et encore par essai-erreur, je vais bien finir par trouver une solution qui fonctionne !

D’autant plus que cela fait plusieurs semaines que j’ai très envie de te parler d’un sujet qui me semble d’actualité : le retour à l’essentiel. 😉

.

Et toi ? Comment tu le vis ton confinement ?
Qu’y as-tu gagné d’essentiel ? Qu’y as-tu perdu d’essentiel ?
Raconte-nous !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Laisser un commentaire