Désencombrer avec la permaculture : 3 éthiques

Comment faire rimer désencombrement et permaculture ?

C’est vrai, la permaculture, c’est devenu très tendance. Le but de cet article n’est néanmoins pas de surfer sur un effet de mode juste pour te donner envie de cliquer.

Aussi loin que je me souvienne, vivre en cohérence avec mes valeurs a toujours été l’un de mes objectifs. La découverte de la permaculture, de ses principes et, encore davantage, de ses 3 éthiques, m’a permis de donner une forme à cet élan vital.

Aujourd’hui, je te propose de découvrir comment ma manière de voir le désencombrement s’inscrit dans ces 3 éthiques.

Prendre soin de la terre 🌎

Désencombrer chez soi, c’est se demander ce qui compte vraiment pour nous. C’est éliminer le superflu pour donner davantage de place à l’essentiel.

En utilisant la méthode Marie Kondo (avec un désencombrement par catégories plutôt que par zones), on peut générer un déclic transformateur. Visualiser en une seule fois le volume de nos possessions crée un rapport différent aux choses et au monde matériel. Cela permet de s’en détacher sereinement.
Et, souvent, de faire un premier pas vers une décroissance choisie et joyeuse. La « sobriété heureuse » chère à Pierre Rabhi.

Cela nous permet de réduire nos besoins, notre avidité naturelle, mais aussi notre besoin artificiel d’en avoir toujours plus. Et, ça, ça fait un bien fou à la planète !

Parce que c’est un aspect essentiel pour moi, la revalorisation des objets « sortants » (tous ceux qui n’ont pas été gardés lors du tri) est un aspect incontournable dans mes accompagnements.
Même si je ne peux pas créer les filières de recyclage qui n’existent pas, je peux au moins te guider pour t’aider à revaloriser au mieux ces objets, avec des pistes pour leur offrir une nouvelle vie ou simplement pour trouver la bonne filière pour leur élimination.

C’est aussi, dans la mesure du possible, au niveau de mon entreprise, choisir les outils (physiques et numériques) et les partenariats les plus vertueux possibles… ou, à défaut, les moins nocifs possibles. Et faire mes arbitrages en conscience, après avoir pesé le pour et le contre de mes impacts. (#écopreneur)

Prendre soin de l’humain 🚶‍♀️

Désencombrer chez soi, ça permet de se sentir bien chez soi. Et, pour moi, être bien chez soi, c’est être bien en soi. (Et les humains heureux prennent mieux soin de la planète 😉)

T’accompagner dans la création de ta vie douce et légère, sur-mesure, c’est te faire gagner du temps, de l’argent, de l’énergie, de la sérénité… c’est ma manière de prendre soin de toi. Mais ce n’est pas la seule !

J’insiste lourdement sur le lien étroit entre désencombrement et développement personnel.
D’une part, parce que, pour moi, le désencombrement est un formidable outil de développement personnel. Pour travailler sur soi de manière concrète, tangible, en utilisant ton bazar. Et surtout pour une transformation durable, extérieure (vers une maison sans bazar) et intérieure (toi, tes croyances, tes peurs, tes blocages…) 🦋
D’autre part, parce que tu peux utiliser de nombreux outils issus du monde du développement personnel pour désencombrer plus facilement (et surmonter tes peurs, tes blocages…)

Prendre soin de l’humain, c’est t’accueillir tel.le que tu es, là où tu en es, avec tes failles et tes forces, ton rythme et tes décisions. C’est te laisser avancer à ta vitesse, sans brusquer, ni forcer.  Mais sans complaisance non plus. C’est aussi et surtout te rendre autonome et te redonner ta souveraineté.
(Tu découvriras ici pourquoi ceux qui font le contraire me font hurler.)

Pour finir, prendre soin de l’humain, c’est ne surtout pas te proposer un désencombrement « prêt à porter » avec comme résultat un mode de vie formaté.
Chacun son vécu, son encombrement, son encombrement, son lieu de vie, ses blocages…
Et chacun ses objectifs, ses envies, ses étincelles de joie et sa vie douce et légère, sur-mesure !

Redistribuer les surplus 💕

C’est une des parties que je préfère et que j’ai bien l’intention de développer encore davantage dès que Plume sera viable financièrement.
(Pour le moment, je ne vis pas de mon activité. Je viens à peine de me lancer à temps plein. Et Plume est essentiellement une passion coûteuse en temps et en argent… et que j’adore !!!)

Redistribuer les surplus, c’est donner accès au plus grand nombre (avec le blog, les guides gratuits, les Mails pour une vie douce et légère, les réseaux sociaux) aux informations qui vont permettre à chacun.e de passer à l’action et de désencombrer leur vie. Avec tous les impacts transformateurs que cela pourra avoir !

J’ai choisi de proposer beaucoup de contenu en accès libre avant que mon entreprise ne soit rentable. J’ai encore plein de guides gratuits à te proposer 🎁. Ils existent déjà dans ma tête. Il faut juste des ressources pour qu’ils puissent se matérialiser. De même, j’ai plein, plein, plein (plein !) d’idées pour l’avenir de Plume.

D’ailleurs, l’avenir de Plume est l’un des sujets que j’aborde dans le sondage « Toi et ton bazar ».

Si tu veux m’aider à t’aider, j’en serai ravie !! Comme ton temps est précieux, la plupart des questions sont facultatives pour que cela puisse ne prendre que 5 minutes de ton temps si tu es pressé.e. Evidemment, tu peux aussi me laisser des réponses détaillées ! Mieux te connaître pour mieux t’aider, ça s’inscrit pleinement dans cette 3e éthique ! 💕 Merci d’avance 😊

Ça m’aidera à créer pour toi les contenus sur-mesure dont tu as besoin, y compris en gratuit. Parce que je n’envisage pas d’être une entreprise régénératrice autrement.

Voilà l’écosystème que je te propose avec Plume.
Merci d’avoir choisi d’en faire partie en me lisant 💕

Si tu ne te reconnais pas du tout dans ces valeurs qui me sont essentielles, mes contenus (aussi qualitatifs soient-ils) ne t’apporteront très vraisemblablement rien. N’hésite pas à passer ton chemin. Tu trouveras forcément ailleurs quelqu’un dont le message qui résonnera pour toi. Bonne route ! 😊

Et si tu te reconnais dans ces valeurs et que mes contenus te plaisent, tu pourras choisir d’aller plus loin avec moi (un jour) ou simplement de me soutenir en laissant un commentaire, un petit cœur, un pouce levé, en répondant au sondage “Toi et ton bazar” et/ou en transférant un mail, un article, une publication à quelqu’un que cela peut aider.

Ces actions sont comme autant de petites graines qui m’aideront à faire grandir Plume 🌺🌼🦋

Merci ! 💕

Et toi ? Avais-tu vu le lien entre permaculture et désencombrement ?
Te semble-t-il plus clair à présent ?
Ça te parle ? Laquelle de ces trois éthiques est la plus importante à tes yeux ?
Raconte-nous dans les commentaires !

Tu connais quelqu'un à qui cet article pourrait être utile ? Pense à partager !

Un petit sondage ?

X